Personnalité LGBT masculine de l’année : votez pour le meilleur homme !

...

Comme chaque année, l’élection de la personnalité LGBT de l’année donne lieu à une compétition incontournable. Pour cette raison, nous lançons le défi avec une petite nouveauté. En ce sens, ce ne sera pas une, mais deux figures qui seront gagnantes, soit un homme et une femme. Découvrez donc les candidats masculins et, sur ce, à vos votes !

Personnalité LGBT
Crédit photo : VH1

Nicky Doll

Nicky Doll fait fureur lorsqu’elle devient la première de sa communauté à participer à Rupaul’s Drag Race, en 2020. « Un jour, alors que le casting de la saison 12 avait été annoncé et que j’avais quelques verres d’alcool (rires), je me suis penché sur le formulaire. Je l’ai rempli au fur et à mesure puis, une heure et demie plus tard, j’ai cliqué sur soumettre. J’ai reçu un appel trois semaines après puis, une étape après l’autre, j’ai décollé pour Los Angeles et j’ai enregistré l’émission. », nous avait-elle confiée au cours d’une interview. De fil en aiguille, cette participation lui a permis d’écumer les scènes en France et à travers le monde. Et, aujourd’hui, elle est pressentie pour être l’animatrice en chef de Rupaul’s Drag Race France. Que du bon !

Garçon

Bilal Hassani

Chanteur à succès, candidat à l’Eurovision en 2019, en couple avec un créateur de mode… Bilal Hassani a tout ce qu’on peut désirer pour une icône LGBTQI+ célèbre et influente. Depuis ses débuts, il n’a eu de cesse de revendiquer son identité et de casser les stéréotypes de genre. Une « mission » qui a eu l’occasion de mettre en avant dans le cadre du documentaire La Révolution du genre, diffusé sur ARTE. Aujourd’hui, celui qui participe à Danse avec les stars (avec Jordan Mouillerac) entend bien pousser la chansonnette dans une émission mainstream.

Personnalité LGBT

Vincent de Koh Lanta

De son vrai nom Vincent Blier, le jeune parisien attire l’attention du public, notamment gay, lorsqu’il participe à Koh Lanta – Les Armes secrètes, cette année. « Je suis un homme assez maniéré. J’ai toujours été un peu à l’écart au collège et au lycée. J’ai eu beaucoup d’insultes. Faire Koh-Lanta, c’est prouver aux gens qu’ils ont eu tort et que c’est un défi de taille que je suis prêt à relever. Si certaines personnes peuvent s’identifier à moi, ce serait top. », a déclaré Vincent à Têtu, lors du début de l’émission. Au cours de son aventure, il démontre ses prouesses dans ses actes, mais aussi dans ses paroles. « I don’t want this ! », dit-il notamment pendant l’un des épisodes, parole qu’il mettra sous brevet, après une forte utilisation. 

Garçon

Mathieu et Alexandre de L’Amour est dans le pré

Lors de leur passage dans la saison 13 de L’amour est dans le pré, le jeune couple a directement fait le buzz au sein des spectateurs, en particulier chez les homosexuels. Dès l’épreuve du speed-dating, les deux compagnons de vie touchent admirablement le coeur du public télévisé. En cause, l’agriculteur et le jockey (à l’époque) n’ont cessé de montrer leur attirance, à coup de belles déclarations et de regards complices. Et, cette fascination pour ces tourtereaux d’hier va s’amplifier au fil des épisodes et de la retransmission de leurs rendez-vous en tête à tête. Alors, quand le jeune prétendant normand lit la demande en mariage de l’éleveur de taureaux, l’audience est aux anges. Un sentiment qui continuera à animer les esprits, hors de l’émission… jusqu’à la médiatisation de leur union. En parallèle, les deux hommes sont très actifs sur Instagram, puisqu’ils se mobilisent dans l’avancée des droits LGBT+.

Garçon

Guillaume Cizeron

Patineur professionnel français installé à Montréal, Guillaume Cizeron a révélé publiquement son identité gay, le 17 mai 2020, journée symbolique pour la communauté LGBTQI+. Le jeune adepte des terrains de glace devient le premier sportif français a opéré ce geste fort. « Ce qui m’a retenu un moment, c’est le fait que j’ai toujours considéré qu’on ne devrait pas avoir à faire un coming out », raconte-t-il à l’époque, pour Têtu. Ce qui en dit long sur la réelle volonté de l’athlète à faire changer les mentalités dans le milieu où il se trouve. « J’ai l’impression que les sportifs (comme moi) sont encore connus pour [leur orientation sexuelle]. Je n’ai pas envie d’être le patineur gay, mais [celui qui est] médaillé », souligne Guillaume Cizeron au même média. 

Découvrez également : Mariage pour tous : le « oui » suisse fait le plus grand bien

Garçon
Crédit photo : capture d’écran France 3

Ouissem Belgacem

Un peu avant IDAHOBIT, en mai 2021, un ancien sportif toulousain, Ouissem Belgacem, publie Adieu ma honte. Dans ce livre percutant et engagé, il témoigne des discriminations auxquelles il a dû faire face au cours de sa carrière en ligue 1. En cause, ce footballeur dans l’âme (à l’époque) a subi des brimades en raison de sa couleur de peau, de sa religion… et surtout de son homosexualité. Des éléments qu’il livrera sans filtre dans les 241 pages de son ouvrage. Immédiatement, son histoire attire l’attention de nombreux médias, d’ Europe 1 à l’émission C à vous (France 5), en passant par Têtu et Komitid. Une visibilité que l’entrepreneur espère utiliser pour légitimer son action novatrice d’accompagnement des professionnels pendant et après leur carrière. Incroyable ! 

Personnalité LGBT
Crédit photo TF1

Bruno des 12 coups de midi

Premier maître du midi en termes de gains et participations, mais aussi ouvertement gay… À tout juste 30 ans, Bruno ne laisse aucun français indifférent. Au début de l’été, le jeune toulousain a profité de la thématique sur l’amour pour se confier sur sa situation sentimentale et son orientation sexuelle. « À aucun moment je ne me suis posé la question, je n’avais rien anticipé. Quand le sujet du célibat est venu, j’ai mentionné le type d’homme que je recherchais. C’était tout à fait hasardeux. », a-t-il dévoilé, lors d’une interview pour Garçon Magazine, expliquant avoir fait, d’une certaine manière, un « coming-out médiatique ». De quoi apporter davantage de visibilité, dans une émission de grande écoute.

Garçon

Nicolas Anselmo

Nicolas Anselmo est le premier comédien français à interpréter un personnage non-binaire dans un feuilleton grand public, Ici tout commence. « J’aime sa manière d’être lui-même jusqu’au bout. », avait exprimé Nicolas Anselmo à TÊTU. « Je me retrouve beaucoup en lui par rapport à ça. Au fait de ne pas vouloir se mettre dans une case. », poursuit-il, toujours pour le média LGBTQI+. En somme, c’est pour le comédien un moyen de montrer « qu’on a tous une énergie féminine et une autre masculine ». « Ce qu’il faut parvenir à maîtriser, c’est un équilibre des deux. », a-t-il ajouté. Et, c’est sans compter le power couple qu’il forme à l’écran avec l’interprète de, , qui donne encore plus d’importance à cette représentation.

Garçon

Marc Hay

Marc Hay, aka Monsieur Météo sur BFMTV, a fait son coming-out sur Twitter, en mai dernier, marquant les esprits français. « En ce 17 mai, journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, il est temps pour moi de dire à voix haute ce que je n’ai jamais encore osé dire : je suis gay.  » avait-il déclaré sobrement sur le réseau social. Pour ne rien perdre de cet engagement, qui en a ravi plus d’un, le jeune professionnel en a même profité pour présenter son compagnon, un mois plus tard, justement rencontré lors de la révélation de son homosexualité. Un partenaire incroyablement beau gosse, somme toute. 

Personnalité LGBT
Crédit photo : Hélène Bamberger, P.O.L

Arthur Dreyfus

Dans la continuité des écrivains Erik Rémès et Guillaume Dustan, Arthur Dreyfus est l’auteur sulfureux du moment. Dans une histoire intime d’une taille impressionnante (2300 pages), publié en milieu d’année, Arthur Dreyfus a documenté ses rapports sexuels, ses réflexions aussi. Et ce, avec une sincérité remarquable et une franchise implacable, puisque « Journal sexuel d’un garçon d’aujourd’hui » parle de tout sans aucun tabou (sexe, solitude, relations, littérature). Ce qui donne une véritable « bible » du sexe. 

FERMER
FERMER