Photographie

Photographie : un esthète aime montrer la nudité masculine

...

Ancien participant de notre concours de photographie gay, cette année, Joseph Caprio prend plaisir à capturer les hommes sans aucun apparat. Soit, une bien belle manière de montrer son amour pour cette catégorie de personnes. Il en parle avec nous.

Quelle est votre histoire avec ce travail ?

J’ai débuté la photographie au même moment que des artistes comme Patrick Sarfati et Michel Guillot. À l’époque, nous étions publiés dans Gai Pied et faisions donc partie des premiers pprofessionnels à avoir réellement contribué à montrer des hommes.

À ce jour, peut-on vous qualifier de photographe de la nudité masculine ?

Entre autres choses, oui. Je crois avoir un travail assez éclectique et mes thèmes sont variés, mais j’ai effectivement commencé par ce travail, que j’aime toujours beaucoup faire. J’aimerais toutefois qu’on ne retienne pas que ce thème dans ce que je réalise, même si c’est une part essentielle de ce que j’entreprends. Il y a aussi mon travail destiné à des expos, assez varié.

À lire aussi : TOF Paris rend les hommes incroyablement sexy !

Cela résulte-t-elle de votre amour de l’homme et de son physique ?

C’est évident. La plastique masculine a été importante dans mon approche artistique. Mais, je n’en fais pas quelque chose de fantasmatique, pour autant. J’ai juste envie de le transcender.

Le mot de la fin ?

À tous ceux qui veulent poser, mon appareil photo vous attend. Mon studio est en Rhône-Alpes, mais je peux prendre des clichés ailleurs.

Sa note d’intention sur le portfolio digital : J’ai trouvé le thème de l’eau propice à ce format.

Plus d’infos :

Vous pouvez retrouver toute l’étendue de la photographie de Joseph Caprio sur Instagram, mais aussi sur son site web. De même, découvrez qui est le modèle du portfolio, Jessy, en visitant son profil Insta.

FERMER
FERMER