Rainbow Flowers : un projet signé Fred Photography

...

A l’occasion du mois des fiertés, Garcon Magazine a décidé de mettre en avant le travail d’un photographe exceptionnel. Fred Photography a réalisé Rainbow Flowers un portfolio aux couleurs de l’arc-en-ciel et nous a accordé une interview dans laquelle il explique son travail !

Présentez-vous à nos lecteurs ! 

Bonjour à toutes et à tous, je suis Fred, photographe français. Né en Normandie, près de Rouen en Seine Maritime. J’ai 48 ans et je fais de la photographie depuis plus de quinze ans. Je suis installé près de Bordeaux depuis bientôt 7 ans, après avoir vécu 20 ans à Paris. J’ai passé le diplôme d’une grande école de mode parisienne, l’ESAA Duperré située dans le 3e arrondissement.

Photographe, soit, mais j’ai tout de même plusieurs cordes à mon arc : la peinture, l’illustration de mode et la scénographie !

Vous êtes photographe, qu’est-ce qui vous a inspiré ou motivé à le devenir ?

Je suis entré dans l’univers et le milieu de la photographie il y a quelques années. Cependant, c’était comme modèle ! Avec ce travail, j’ai participé à divers projets comme des expos, des nus artistiques, de la mode et beaucoup  de Underwear

Après quelques années, j’ai eu envie de passer de l’autre côté de l’objectif. Mes amis photographes m’ont encouragé et accompagné dans cette démarche au travers de workshops. J’ai eu la chance d’être assistant photo pour certains d’entre eux ! 

Ensuite, mes amis modèles photos sont devenus mes cobayes afin que je puisse me faire la main et mettre en pratique tout ce que j’apprenais. 

A lire aussi : Zanarelli nous enchante une nouvelle fois !

Comment décririez-vous votre travail ? Quel style ou message voulez-vous transmettre ?

Au travers de mes clichés, on peut voir un univers bien ancré dans l’érotisme, la sensualité masculine avec un soupçon de provocation. Je m’inspire de la mode que je mélange au sport de façon prononcée. J’ajoute à cela une ambiance de vestiaires et un soupçon de Fétichisme, le tout dans un climat nocturne, humide et très moite mettant en scène des hommes aux poses et attitudes nonchalantes, voire provocantes. 

Il n’y a pas de message particulier, je retranscris simplement mes souvenirs et fantasmes d’adolescent. Une vision qui touche et plait à un grand nombre de personnes. 

Vous avez plusieurs pages de photographie, voulez-vous nous en parler ?

Effectivement j’ai plusieurs pages à ce jour sur les réseaux sociaux. J’ai donc, deux pages représentant ma « collection d’hommes » dont un compte de secours. Un troisième compte est dédié à une maison d’hôte et gite que je décore et photographie. Et le quatrième où je mets en scène des Playmobiles et enfin un dernier ou je présente ma peinture !

Qu’est ce qui vous a inspiré à mettre le projet Rainbow Flowers en marche ? 

Ce projet m’est arrivé comme une évidence ! Il y a plus d’un an, j’ai travaillé avec un de mes amis sur une série que l’on voulait à la fois mode et éditoriale. Les premières images issues de ce shooting m’ont inspiré ce projet qui est en train de voir le jour. Travailler sur les couleurs du rainbow flag en « monochrome » avec drapé et fleurs naturelles. 

J’ai commencé avec des amis modèles pour voir si le rendu était satisfaisant et pourrait être déployé à plus grande échelle. Ce que je vous présente aujourd’hui, est un premier jet de cette belle aventure. Au travers de ce projet, j’aimerais représenter, autant que possible, les couleurs et diversités de notre communauté. Je demande à chaque personne qui souhaite participer à ce projet de me dire la couleur du drapeau qui les représente le mieux. Ainsi cela me permet d’associer leur couleur, leur identité, à mon univers. 

J’aimerais réussir à réunir suffisamment de portraits pour en faire une belle et grande exposition – et pourquoi pas reconstituer un immense drapeau- (rires). J’ai eut l’honneur et la  chance d’avoir la participation d’une modèle transgenre, et je cherche encore des modèles d’horizons et de nationalités différentes pour ce projet :  drag queens, bear, fetish , transgenres, androgynes, butch, poilus, imberbes, tatoués, percés… Venez comme vous êtes !

A lire aussi : « Los Fuertes », interview avec Omar Zuniga

Il y a beaucoup de modèles et beaucoup de photos, êtes-vous entourés d’une équipe ou travaillez-vous seul ?

Je travaille seul depuis toutes ces années. Je gère tout : les prises de contact avec les modèles, les prises de rendez-vous, les périodes de shooting … 

Rainbow Flowers, Hommes de Vestiaires… Des projets de longue haleine ou une envie soudaine que vous avez pu réaliser ?

Ma collection d’Hommes de Vestiaire  est un projet qui dure depuis déjà quelques années et qui est ma « marque de fabrique ». C’est un projet intemporel qui s’alimente régulièrement avec des variantes chromatiques. Les modèles viennent me voir généralement pour ce style de photos. 

Je pense que ce nouveau projet Rainbow Flowers va lui aussi avoir une place importante car il offre des possibilités à l’infini !

Un message que vous vouliez transmettre à travers Rainbow Flowers?

En quelques mots : bienveillance, tolérance, union, romantisme et poésie. Tous ces aspects font partie de ce portfolio puisque se sont « les fleurs » de notre communauté qui y sont représentées. 

href="https://visit.brussels/" target="_blank">