Foot et Homophobie, le sport en commun

Tout à commencé il y a déjà quelques semaines, avec différentes interventions de Marlène Schiappa dans les médias, qui proclamait que l’homophobie ne devait plus être tolérée dans les...

Tout à commencé il y a déjà quelques semaines, avec différentes interventions de Marlène Schiappa dans les médias, qui proclamait que l’homophobie ne devait plus être tolérée dans les matchs de foot.

« Je ne veux pas être pris en otage par l’homophobie »

Noël Le Graët, Président de la FFF.

Interrogé à propos de l’arrêt des matchs pour homophobie, sur un plateau télé hier matin, Noël Le Graët, Président de la FFF, à déclaré qu’il continuerai de stopper les matchs pour racisme, mais pas pour des banderoles ou cris homophobes. Il affirme que ces deux problèmes « ne sont pas la même chose. »

Un favoritisme donc, entre deux discriminations.

Des propos qui ont suscité la réaction de la Ministre des Sports, Roxana Maracineau. « Faire une différenciation entre homophobie et racisme est erronée. » La Ministre invite d’ailleurs Monsieur Le Graët à «  prendre fortement sa part de responsabilité dans cette lutte contre les discriminations. »

Ce à quoi le Président de la FFF a répliqué que des banderoles avec écrit « enculés » ne sont pas homophobe…

Le Président de la République s’en mêle et joue les arbitres !

« La ministre des Sports est dans son rôle, il faut maintenant que la Ligue et les clubs prennent leur responsabilité, qu’ils parlent à leurs supporters. il faut que les discours de haine qu’ils soient racistes ou homophobes cessent. Cela suppose un engagement de toute la famille du football. Et la ministre des Sports est dans son rôle en le demandant mais je pense ensuite qu’il faut du pragmatisme et du bon sens. C’est à la Ligue et aux clubs de le faire avec leurs associations de supporters pour que progressivement on améliore les choses. »

Voilà qui est dit !

Du côté du partie civile, un homme, Florian Dupuis, à porté plainte auprès du Procureur de la République pour discrimination et demande à ceux qui le souhaite, de le soutenir dans cette démarche. Voici ci-dessous son dépôt de plainte.

La FSGL (Fédération des Sports Gays et Lesbiens) a elle aussi dénoncé ces propos et appelle au dialogue apaisé afin de régler ces problèmes d’homophobie dans les stades, surtout au foot, qui est le sport numéro 1 en France.

Damien Guignard

Passionné de musique, de théâtre, de littérature et de culture de manière générale, j'aime rester à l'affut des nouveautés musicales, mais aussi des droits LGBT.

Vous aimerez aussi :