Bastien Berne, le coaching (gay) débarque sur la toile

Coach personnel depuis plus de quinze ans, Bastien Berne, aka Sebmindtrainer, a lancé un programme d’accompagnement personnalisé en visio-conférence il y a quatre ans. Pour garçon magazine, il revient...

Coach personnel depuis plus de quinze ans, Bastien Berne, aka Sebmindtrainer, a lancé un programme d’accompagnement personnalisé en visio-conférence il y a quatre ans. Pour garçon magazine, il revient sur son concept tourné vers un public gay-masculin.

Comment se présente le programme ?

Le programme de coaching, exclusivement online et en one-to-one, se présente en trois parties : training, alimentation et préparation mentale. C’est une offre globale, qui permet de me démarquer sur le marché.

Plus précisément, il comprend un suivi intégral avec du bodybuilding (perte de poids, transformation et prise de masse), du mindset et du yoga (confiance en soi, développement personnel).

Concrètement, comment se déroule le suivi en visio-conférence ?

Les personnes vont m’envoyer leurs objectifs par mail et rapidement, je vais leur transmettre des trames d’entraînement en vidéo, des recettes de cuisine. Ensuite, le suivi sportif commence.

Comme je ne suis pas en contact direct avec eux, ils m’envoient un compte rendu de leur alimentation et de leur bilan émotionnel, deux fois par semaine. Et, c’est ce fameux retour de mail qui dynamise l’accompagnement.

© Fred M Photography

Ca n’a pas été trop difficile au départ ?

Oui. Je dois bien l’avouer. La visio, ça ne s’improvise pas. Au début, tu t’aperçois que c’est une compétence en plus et que ce n’est pas la même chose qu’en face-à-face. Il faut être précis, simple, synthétique et impactant dans les consignes. Aujourd’hui je suis beaucoup plus efficace.

Quelles personnes vous sollicitent généralement ?

Il y a deux profils-types. Une personne va réaliser quelques séances pour être lancée avant que je ne la lâche en pleine nature. Plus tard, elle reprendra quelques séances de temps à autre pour réactualiser ses acquis et réapprendre des choses.

Il y a aussi la personne qui va vouloir que je la prenne complètement en main. Ce sont généralement des jeunes gays qui manquent de confiance en eux et en leur masculinité, et qui ne sentent pas bien dans leur corps. Si je ne suis pas là, elles ne travaillent pas.

Finalement, quelle est la recette d’un coaching réussi ?

Je dis toujours aux personnes que j’accompagne : 70% des résultats, c’est l’alimentation. Sans une bonne alimentation, il ne va pas y avoir de changements physiques.

En pratique, une séance dure 45 minutes. C’est le temps idéal pour s’entraîner et rester attentif et concentré. Un pack d’haltères et des élastiques en poignets suffisent, le reste se faisant avec le corps.

Avec le confinement, arrivez-vous à perpétuer votre activité ?

Oui. Ca explose même. Je suis passé de quatre ou cinq personnes par semaine, avant la quarantaine, à plus de 20. Avec le coaching en visio-conférence, on entre dans un mode de consommation qui s’accélère. C’est vraiment la tendance de fond.

Plus d’infos :

Retrouvez Sebmindtrainer sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram, ainsi que de son attaché en communication, Sébastian Sebastian. Un site web et une chaîne YouTube sont en cours de création.

Le coach propose trois formules :

  • 99 euros/mois (179 euros pour trois mois) avec suivi mindset, alimentation et entraînement.
     
  • 40 euros pour une séance unitaire de 45 minutes.
  • Une semaine intensive de 15 séances coûte 450 euros.  

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE