Huit conseils pour être le passif parfait

...

Une bonne partie de la vie des homosexuels est consacrée à l’art et au métier du sexe anal. Être un bon passif n’est pas facile.

De toute évidence, personne n’est un champion dès le début. Vous avez besoin d’années de pratique, et parfois des conseils. Mais cela en vaut la peine. Voici une sélection (non-exhaustive) de huit conseils pour être le passif parfait.

1. Consommez beaucoup de fibres

Pour les passifs, la première règle du sexe gay est de surveiller ce que vous mangez. Que ce soit en poudre ou sous forme de fruits ou d’autres nourritures, les fibres sont une partie incontournable pour chaque régime alimentaire, car ils nettoient le côlon. Nous n’allons pas entrer dans les détails, mais il suffit de dire que les fibres rendent le nettoyage considérablement plus facile. Attention : consommer trop de fibres peut vous déshydrater et provoquer des crampes et des hémorroïdes, alors ne prenez pas plus que la dose recommandée. Assurez-vous de boire beaucoup d’eau aussi pour rester hydratés.

2. Trouvez un régime de nettoyage qui vous convient.

Il y a ceux qui savent sans doute quand ils sont prêts et n’ont même pas besoin d’une douche. Et pourtant, c’est très rare. La plupart des hommes ont des méthodes de nettoyage différentes selon le type de sexe qu’ils aiment. Certains gars commencent à nettoyer sous la douche avec de l’eau et un doigt, et cela suffit pour eux. Beaucoup d’hommes passent à l’utilisation d’une poire de lavement. Cela fonctionne aussi pour la plupart des hommes, bien que cela ne nettoie pas aussi profondément que les accessoires de douche. Que ce soit avec une poire de lavement, ou avec un accessoire de douche, les règles principales sont : de l’eau tiède et une basse pression (la haute pression n’est pas recommandée).

3. Si vous utilisez une poire de lavement, prenez votre temps.

Vous ne devez jamais précipiter le processus de nettoyage, surtout si vous êtes un débutant. Un bon nettoyage consiste également à détendre les muscles et à vous sentir à l’aise avec la sensation d’être pénétré avant de commencer à jouer. Si vous utilisez une poire, vous devez peut-être répéter la procédure plusieurs fois. Cela dépend de votre corps, mais la plupart des gens recommandent à le faire au minimum 3 fois. Ce n’est pas bien évidemment une règle, car chaque corps est différent.

A lire aussi : ACTIF/PASSIF : Y A-T-IL UN MANUEL ?

4. Essayez de différents lubrifiants jusqu’à ce que vous trouviez votre préféré.

Un bon lubrifiant fait une grande différence. Beaucoup de mecs préfèrent juste cracher, mais cela ne fonctionnera généralement pas pour le sexe intense. De plus, il y a ceux qui n’aiment pas cela. Vous pouvez utiliser des lubrifiants au silicone ou à la base d’eau. Certains recommandent également des produits tels que le beurre de cacao. N’hésitez pas à expérimenter, car c’est le seul moyen de trouver votre lubrifiant préféré. Le lubrifiant au silicone maintient votre cul lubrifié plus longtemps que le lubrifiant à base d’eau. Il peut également être utilisé sous la douche, car il ne se rincera pas à l’eau.

5. Soyez moins paranoïaque… vous savez de quoi on parle

Cela vous arrivera un jour. Et c’est complètement okay. Si vous vous inquiétez toujours si tout est propre, cette paranoïa va probablement ruiner le sexe pour moi et va frustrer l’actif  qui de toute façon sait ce qu’il fait et ce qui pourrait arriver. Certains passifs préfèrent un cul tout propre, mais la plupart d’entre eux savent que parfois, on n’a pas de contrôle sous son corps – même après une heure dans la salle de bain. Que vous soyez passif, actif ou polyvalent, ayez moins peur de ça.

6. Entraînez-vous

Non seulement les orgasmes anaux de la prostate sont plus intenses, mais certains apprennent à aimer la sensation du sphincter anal s’ouvrant autour d’un objet, que ce soit un pénis, un plug anal ou une main. L’ouverture et la fermeture de ce muscle peuvent être très érotiques. Si vous voulez avoir plus de compétences, vous pouvez vous entraînez avec des jouets de toutes les sortes. Il suffit d’aller sur les sites ou dans les sexshops, il y aura sûrement quelque chose pour vous. Ce n’est pas une règle, mais les jouets vous rendraient meilleur passif, et vous vous habituerez aussi à la sensation de pénétration à votre rythme.

7. Faites du sport

Même si vous n’êtes pas un grand sportif, faire un peu de sport va non seulement améliorer votre condition générale, mais aussi celle de vos fesses. Ce n’est pas un secret que le joli cul est une obsession pour tout le monde. Alors un peu d’exercices c’est bien, non ? Il y a des différents exercices que vous pouvez faire pour améliorer vos fesses. Il suffit d’aller sur YouTube et voir les différents coachs (comme ceux-ci). Le sphincter est lui-même un muscle circulaire qui peut être étiré et exercé comme tous les autres muscles du corps peuvent être utilisés pour faire de l’exercice.

A lire aussi : Passifs : les aliments qu’on vous conseille pour être toujours au top !

8. N’ayez pas honte

On sait ce qui c’est le bottom-shaming. En général, les passifs plus taquinés et moqués dans le discours gay, et les actifs sont glorifiés. Il y a une raison très hétéro normative qui vient de l’idée que les mecs qui baisent sont un pas de plus pour être « masculins » tandis que les mecs qui se font baiser sont automatiquement féminisés. N’ayez pas peur d’adorer vos fesses et d’être pénétrés.  La prochaine fois que vous allez à la chasse, faites-le avec confiance et amour de soi. Le bon actif aura de la chance de vous trouver.

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

FERMER
CLOSE