Actif/Passif

Actif/Passif : y a-t-il un manuel ?

...

En opposition avec l’hétérosexualité, où les rôles sont (presque) clairement définis, les cases actif/passif sont souvent difficiles à cerner. En conséquence, de nombreuses questions émergent, des clichés surgissent : qui fait l’homme ? qui fait la femme ? etc. Garçon Magazine met les choses au clair, cliché après cliché. Dernier élément, une particularité demeure dans la versatilité où, une personne va accepter de pénétrer et d’être pénétrée.

Actif/Passif

Actif/Passif : ni totalement viril, ni totalement efféminé

Au départ de l’attribut de ces rôles, nous jugeons souvent que les actifs sont virils quand les passifs ont des comportements efféminés. Balayez ces idées reçues, car ce n’est pas toujours le cas. Tout est en effet question d’être et d’instinct, comme l’orientation sexuelle. 

Actif/Passif : État naturel, pas un choix

Une personne active n’acceptera jamais qu’un sexe pénètre son anus, de même qu’une personne passive sera toujours encline à prendre en main les choses. 

Actif/Passif : aucun rapport avec la domination

La domination est un état d’esprit et n’a donc pas forcément de lien avec la sexualité active et passive. A titre d’exemple, une personne passive va mener les rênes du couple (ou de son entreprise, si elle la dirige) alors qu’au lit elle va laisser son partenaire prendre les devants. Inversement avec un actif qui, en effet, a le rôle principal dans le rapport sexuel mais est subordonné à sa hiérarchie au travail. Retenez donc bien cela. 

A lire aussi : Aylau : l’addiction, comment s’en sortir ?

Actif/Passif : Etat des lieux en (quelques) chiffres

19% des personnes sont uniquement passives 

16% sont uniquement actives

29% sont versatiles des personnes ont 13% respectivement été uniquement passives ou actives au cours de leur vie.

Témoignage Actif/Passif : ANTHONY 

Anthony est passif, ce qui pour lui s’écarte totalement de l’image qu’on s’en fait. En cause, le jeune homme, comme il l’explique, est viril, a un fort caractère et prend des décisions dans le couple. “Dès le début, les mecs savent que je ne suis pas soumis dans un couple. Faire le soumis au lit ne veut pas dire être soumis dans la relation, bien au contraire. Méfiez-vous des apparences!”, exprime-t-il. Soit, une situation qu’il vit très bien aujourd’hui grâce à une savante répartition des rôles, comme dans les tâches ménagères. ”Il m’arrive d’être actif de temps en temps pour faire comprendre qu’un passif peut ne pas être soumis.”, conclut Anthony.

Découvrez la suite de l’article sur les clichés actif/passif dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

FERMER
FERMER