Paul Stag, réalisateur européen chez Treasure Island Media

Escort, performer, agent, organisateur événementiel … Réalisateur européen chez Treasure Island Media (TIM), Paul Stag alterne les rôles dans le milieu porno. D’avoir toutes ses casquettes lui fait gagner...
Paul Stag

Escort, performer, agent, organisateur événementiel … Réalisateur européen chez Treasure Island Media (TIM), Paul Stag alterne les rôles dans le milieu porno. D’avoir toutes ses casquettes lui fait gagner en succès d’année en année. Et, cette même notoriété lui a permis de remporter un prix aux Prowler European Gay Porn Awards, en 2019. Pour Garçon Magazine, il revient sur sa carrière et plus encore.

Paul Stag, l’éthique de TIM est …

Purement et simplement de produire le sexe non-protégé le plus excitant et réaliste possible avec des “bêtes de sexe” tout ce qu’il y a de plus normal.

Votre label a un peu plus de 20 ans…

Effectivement. Nous sommes fiers de ce que nous avons fait au cours des deux dernières décennies., nos modèles et stars exclusives ont été fantastiques. TIM est très reconnu pour le barebacking, qui est notre raison être et qui plait aux spectateurs. Et aujourd’hui,  nous sommes le seul studio gay avec plusieurs bureaux de production allant de Mexico, à New York, Londres, etc..

Comment expliquez-vous un tel succès ?

Bien plus qu’un studio. nous sommes un style de vie, avec une grande équipe de professionnels qui perdure depuis l’époque du fondateur de TIM, Paul Morris. Depuis le début de TIM, nous prônons la liberté de choix, ce qui nous a permis d’être à l’avant-garde sur le Barebacking. 

De quelle manière se déroule un tournage-type ?

Nos sets sont toujours très chauds, il n’y a aucune mise en scène, juste du sexe gay à l’état pur, bestial et brut. Nos équipes font tout leur possible pour que les modèles passent un bon moment et qu’ils reviennent pour un autre tournage.

A lire aussi : AXEL ABYSSE, L’HOMME DE LA SEMAINE DE GARÇON

Je suis 100% actif. Pendant un tournage, je fais donc en sorte que mes scènes, filmées en temps réel, comme mon style de réalisation reflètent bien cela et incarnent des scènes extrêmes : viol non-consenti, chems simulés, “bite de la mort”, etc. Pour cela, j’essaie de toujours des actifs très agressifs qui savent ce qu’ils font et qui sont perchés comme Dumbo. 

Qu’est-ce qu’il faut pour être modèle TIM ? 

La seule condition est qu’un candidat réponde aux valeurs de TIM. Du reste, nous sommes ouverts, qu’importe l’âge, l’origine ethnique, le corps, la pilosité, les tatouages, etc. 

Généralement, nous allons les trouver dans le milieu des escorts, mais aussi dans les bars, les rues, saunas, backrooms, etc. En somme, nous n’avons pas besoin d’acteurs, mais de gars qui aiment baiser ou se faire baiser.

Y a-t-il un moment dans un film que vous aimez filmer plus que tout autre: préliminaires, pénétration, etc.?

La fellation. J’adore cette odeur de bite fraiche. Et puis, d’un point de vue technique également, c’est beaucoup plus facile à filmer que la pénétration. 

Pendant un tournage, avez-vous déjà pensé: « Je veux faire partie du film que je produis et avoir ma scène de sexe avec l’un des acteurs »?

A chaque fois. Surtout lorsque vous voyez un cul nu comme Johnny Barewoods, Drew Dixon, Hugh Hunters ou Logan Moores de près vous faire un clin d’œil. Si vous n’êtes pas intéressé, vous n’êtes probablement pas gay. 

Finalement, y a-t-il un fantasme que vous n’avez pas encore réussi à réaliser ou scénariser ?

J’en ai plein. Un threesome du grand-père au petit-fils ou encore des éjaculations anales. J’aimerais aussi travailler avec de vrais flics, des militaires et des joueurs de rugby et des ours musclés. 

Avez-vous un petit message à adresser à nos lecteurs, Paul Stag ?

Oui. Nous aimons aussi les nouveaux visages. Donc, si parmi vous, lecteurs, quelqu’un veut devenir une star du porno internationale et être payé pour baiser d’autres stars du porno, il peut postuler avec le bouton «  Devenir un modèle  » sur TreasureIslandMedia.

Avatar

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE