Le Bon Duo

“Le Bon Duo”, quotidien jovial d’un gars et d’un gars

...

Sur Instagram, Le Bon Duo explore le quotidien bien banal d’un couple gay, celui liant Nicolas et Ioan. Dans plus de 40 vidéos, les deux hommes partagent leurs moments d’amour et leurs disputes avec humour et simplicité.

Le Bon Duo

Derrière cette histoire fun et feel good se cachent deux “lapinous”, Nicolas et Ioan. A eux deux, ils forment Le Bon Duo, soit un couple gay bien banal et jovial comme on peut en voir chez les hétéros. Tout en simplicité, les acteurs de cette websérie sortent le grand jeu, s’inspirant d’univers comme ceux des réalisations Un gars, une fille, Scènes de ménages et Un rebeu, une Française. “On a juste les mêmes problèmes que les hétéros : on se dispute pour la vaisselle, on a peur de rencontrer les beaux-parents… C’est vraiment ça que j’avais envie de mettre en avant de manière feel good. », confirme d’ailleurs Nicolas, à Têtu. Et, c’est ainsi que leur projet trouve son identité, loin des clichés : coming-out difficile, rejet, drogue, sexe, etc.

Une approche atypique

A l’origine du Bon Duo, Nicolas a puisé dans ses expériences de vie, en particulier ses anciennes relations amoureuses, mais aussi (et surtout) dans ses observations. “Par exemple, il y a cette scène où je demande à Ioan : « d’où vient le caleçon ». Il me répond alors que son ex lui a déposé car il ne le mettait plus. Ce moment provient d’une expérience avec un de mes anciens compagnons (que j’ai appelé Amaury). Ensuite, pour l’épisode où nous matons le voisin en train de faire du sport, elle s’inspire d’une situation qu’a connu un couple d’amis.”, précise-t-il. Le résultat, fulgurant, donne des courtes saynètes intemporelles, fidèles à la réalité et pleines de charme, qui parcourent toutes les périodes : confinement, célébration de Noël, réveillon de l’an, etc.

A lire aussi : Kult TV, le média qui réinvente la culture

Dans chaque pièce (chambre, cuisine, toilettes, salle de bain), les deux lapinous parlent de tout sans aucun tabou : leurs fantasmes, leurs attentes et différends mutuels, leurs résolutions aussi. “J’ai vu qu’il y avait un quotidien très classique et loin des stéréotypes qu’on pouvait mettre en avant.”, confie-t-il, à Garçon Magazine. « [Et puis], les gens semblent très friands parce que c’est un aspect [ordinaire, NDLR] de la communauté gay que l’on ne montre pas aujourd’hui. [Surtout] en ces temps difficile. », ajoute-t-il, à Têtu. En ce sens, c’est une représentation différente qui s’offre à nous, celle d’un couple gay qui s’assume pleinement. Dès lors, on ne se demande plus qu’une chose : Que vont-ils nous réserver pendant ce confinement national ?

Aller plus loin

Pour les semaines (ou mois) à venir, Le Bon Duo entend ouvrir le programme à d’autres couples issus de la diversité. L’objectif serait, pour Nicolas, de créer une ambiance à l’image de Scènes de Ménages version LGBTQI+, où toutes les interactions tourneraient autour des “lapinous”. Et ce, dans différents lieux, intérieurs et extérieurs : voiture, supermarché, parc, etc.

Découvrez également : The Voice : Olympe montre ses “belles imperfections”

En plus de cela, l’initiateur du projet souhaite aussi intégrer une dimension propice à l’engagement, autour d’échanges informels sur différents sujets : PMA, GPA, thérapies de conversion, etc. “[Mais], je veux rester sur du divertissement avec un militantisme passif, sans pancartes ni manifs.”, conclut-il.

Avatar

Vous aimerez aussi :

FERMER
FERMER