Paul Duchemin, un « coiffeur de stars » plein de couleurs

...

Paul est un jeune coiffeur indépendant parisien depuis plus de six ans. De Nabilla à Paris Hilton, en passant par Camille Lellouche, il a coiffé les plus belles têtes du monde artistique. Avant de repartir en voyage (professionnel), il fait un humble bilan de ses premières années. 

Derrière ce visage plein d’énergie et de couleur se cache un jeune homme aux multiples talents artistiques. Coiffeur de stars, Paul a toujours voulu côtoyer le monde de la mode et du show-business. Alors, dès qu’il sort du système scolaire, le futur artiste quitte sa ville natale et part s’installer à Paris, où il entend réaliser son rêve. “J’ai fait une formation de salon pendant un an pour acquérir les bases. Puis, j’ai intégré une agence de coiffeur-maquilleur.”, confie-t-il. 

Retrouvez également : BENOÎT, UN JEUNE HOMME BIEN COMME IL FAUT

A peine a-t-il pris ses marques qu’il saisit toutes les opportunités qui se présentent à lui, jouant la carte des réseaux sociaux et des rencontres. Il assiste les grands noms du milieu (comme Stéphane Bodin), il enchaîne les têtes à coiffer, il étoffe son book. Lindsay Lohan, Vitaa, Courtney Love, Noomi Rapace, Aya Nakamura, Camille Cottin… Aujourd’hui, Paul ne compte plus les têtes qu’il coiffe (il ne l’a d’ailleurs jamais fait), préférant garder un nom en tête, plutôt qu’un nombre. 

Aujourd’hui, le coiffeur de stars est fier de ce qu’il fait, où il y trouve un réel épanouissement et une soif inaltérable, de s’être battu pour en arriver là. “Je ne m’arrête jamais, je veux toujours plus, faire plus de choses.”, affirme-t-il. “[Pendant la pandémie], j’ai découvert une autre facette de mon métier, je l’ai réadapté.”, poursuit-il. Et, ce n’est pas prêt de se terminer…

Un amoureux de la photo

Face B de sa carrière, Paul prend plaisir à côtoyer l’objectif, passant tantôt derrière, tantôt devant. De la même manière qu’en coiffure, il se joue des codes artistiques et de genre (sans pour autant en faire un leitmotiv), à coup de strass et de paillettes. Et, quand des artistes arrivent à cerner sa personnalité, il est extrêmement ravi. “Anthony Dehodencq a réussi à me cerner, à me prendre du bon angle.”, confie-t-il à propos de l’artiste qui a réalisé sa première série de portraits photos. Depuis peu, le coiffeur de stars travaille son rapport à l’image, parfait moyen de montrer ce qui se passe dans sa vie et dans son travail. 

Quelques petites à savoir sur Paul :

Sa journée type ? Je me lève tous les matins à 6h, depuis un an maintenant, ça me motive à remplir ma journée. Je vais courir, je prends mon petit déjeuner, je suis un coach trois fois par semaine avec un coach pour améliorer mes performances. L’après-midi et le soir, je vais à mes rendez-vous et je travaille sur mes projets personnels. C’est assez régulier, en somme.

Un élément de démarcation ? Mon approche particulière, un peu dérangée, spontanée. Je ne réfléchis pas, je fais ce qui me plait. 

A lire aussi : Soirée Draguisée, entre strass, bling-bling et paillettes

Son prochain projet ? Comme c’est plus calme à Paris, en ce moment, je vais aller à Dubaï pendant 15 jours pour coiffer Nabilla. 

Sa vie dans 10 ans ? Heureux comme actuellement, épanoui dans ma vie personnelle et professionnelle. 

Avatar

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

FERMER
FERMER