Joe Biden

Joe Biden honore la mémoire trans et non-binaire

...

Joe Biden a honoré la mémoire trans et non-binaire, mercredi 31 mars. Le président des Etats-Unis devient le premier de sa lignée à entreprendre une telle démarche. 

Joe Biden

Historique ! En cette journée de visibilité trans et non-binaire, mercredi 31 mars, Joe Biden a rendu hommage à ces deux communautés. “Le travail acharné a donné, à d’innombrables individus, le courage de vivre de manière authentique et ouverte. Et, ce progrès change les sociétés en un monde acceptant dans lequel élèves à l’école, les camarades et les coachs sur les terrains de jeu, les collègues de travail, et les allié.e.s à chaque coin de rue soutiennent la communauté trans [et non-binaire].”, a déclaré le président dans une déclaration officielle

A lire aussi : Manuel, ancienne victime de thérapie de conversion

Le dirigeant est revenu sur les nombreuses avancées présentes et à venir, à savoir l’inclusion trans dans l’armée et le gouvernement ou encore l’Equality Act. Soit, une parfaite prouesse, faisant du dirigeant américain le premier de sa lignée à faire un tel discours et à ouvrir la voie à un avenir meilleur. “La vice-Présidente Kamala Harris et moi-même affirmons que les américain.e.s transgenres rendent notre nation plus prospère, vibrante et forte. J’exhorte mes fidèles américains à nous rejoindre pour élever la valeur et la dignité de chaque personne trans.”, a-t-il conclu, rappelant que les droits trans sont des droits humains.

Une journée révolutionnaire

La journée de visibilité trans et non-binaire voit le jour en 2009 grâce à l’activiste trans Rachel Crandall-Crocker. Ce qui est une réponse concrète aux émeutes de Chicago, survenues en 1968. Dès lors, le phénomène de revendication gagne tous les coins du monde. A leur manière, les militantes descendent dans les rues ou prennent la parole dans les médias et les réseaux sociaux pour exiger des droits. Accès au système de santé, droit au changement de genre, politiques anti-discriminations sont autant de sujets qui mobilisent. 

Découvrez également : Paris : le premier procès d’une personne trans s’ouvre

Parallèlement à cela, des personnalités sortent de l’ombre pour porter les voix de leurs deux communautés au plus haut. Karine Espineira, Georgina Beyer, Océan, Nico Tortorella, Antoni Porowski, Jonathan van Ness, Arnaud Alessandrin ou plus récemment Rachel Levine. Face à cette montée, les médias s’emparent du sujet et le rendent encore plus visible dans les films, les documentaires, les reportages, les interviews, etc. Une avancée que l’association GLAAD recense chaque année dans ses études sur la représentation communautaire dans le cinéma et, plus récemment, les organes journalistiques. 

Crédit photos : Thibault Grabherr / Sarah Balhadere / France TV Slash

Une célébration outre-Atlantique

En France, Representrans a lancé une plateforme pour répertorier les artistes trans et non-binaire, mercredi 31 mars. L’objectif, clairement établi, consiste à mettre en avant les personnes qui n’ont pas encore eu de chance dans le milieu. « Nous avons identifié une déconnexion claire entre le monde de l’audiovisuel et la communauté trans », explique Gabriel Harrivelle, consultant en création LGBTQI+, à Têtu. Une initiative saluée au sein de la communauté, à commencer par GLAAD, Bible 5050 et Karine Espineira.