“Ose l’écart”, un changement de bord en pleine soirée

...

Chaque semaine, on met à l’honneur des courts-métrages gay. Après De tout coeur, on vous présente Ose l’écart, changement de bord en pleine soirée.

Le pitch Courts-Métrages gays de : Ose l’écart

A peine se réveille-t-il de bon matin qu’un jeune homme, en pleine “gueule de bois”, se demande ce qui lui arrive, les raisons de la présence d’un homme dans son lit. Histoire de reprendre ses esprits, il se rend dans la salle de bain et se rince le visage au lavabo. Contrecoup d’une soirée bien arrosée (et d’un blackout), une série de flashback s’enchaînent un à un dans son esprit. Il prend alors conscience de ce qui est en train de se passer. Est-ce là le signe d’un brusque changement de bord, d’un coming-out gay, dans Ose l’écart

A lire aussi : Courts-métrages gays : “De tout coeur”

Pourquoi on aime ce film ?

Ose l’écart aborde avec brio la magie du changement de bord, d’hétéro à homo, au cours d’une soirée entre amis. Au rythme des cocktails, la magie de l’alcool, véritable élixir de vérité, réveille ainsi la passion enfouie du personnage principal pour un autre homme. Sans que les circonstances du rapport sexuel ne soient mises en scène, le simple fait de montrer deux personnes de même sexe ensemble dans le lit constitue une belle explication. Et, c’est en cela que réside toute la beauté de la prise de conscience de l’homosexualité. On ne peut donc qu’adhérer. 

Découvrez également : Courts-métrages gays : “Non-conforme”

Ose l'écart

Focus sur une scène : L’appel téléphonique

Dès lors qu’il quitte la salle de bain, le héros, dont l’identité est inconnue, s’empare de son téléphone pour appeler quelqu’un. Mot après mot, il explique la situation au bout du fil, justifie son acte. On comprend rapidement que le jeune homme s’apprête à rompre avec la personne qui semble être sa petite-amie. Surtout lorsque l’autre homme quitte son lit pour venir câliner son nouveau copain. C’est un bien bel amour en perspective ! 
Qu’avez-vous pensé de ce court-métrage gay, Ose l’écart ? Est-ce votre préféré ?

Avatar

FERMER
FERMER