Scènes de films LGBTQI+ cultes

Scènes de films LGBTQI+ cultes : “Le quiproquo”, Tangerine

...

Chaque semaine, (re)découvrez une des scènes de films LGBTQI+ cultes. Après Laurence Anyways et Love is Strange, on met à l’honneur Tangerine, avec la scène du ”quiproquo”.

Scènes de films LGBTQI+ cultes
Crédit photo : capture d’écran YouTube

Aperçu d’une des scènes de films LGBTQI+ cultes, avec ”Le quiproquo” dans Tangerine :

La femme d’un restaurateur fait irruption au lieu de travail de son mari. Dès lors, une véritable scène de ménage prend place. En cause, la nouvelle venue accuse son conjoint de la tromper avec les femmes présentes dans le restau’. Toutefois, la dispute conjugale va rapidement glisser sur le sujet des discriminations à caractère LGBTphobe. Dans tous ses états, la femme invective les clients, qu’elle mégenre et rabaisse à leur statut de “prostitués”. Les voix s’élèvent alors, certaines tournant la situation en dérision, d’autres en prenant pour leur grade. A son point culminant,  le quiproquo finit par un appel téléphonique à la police. Misère !

Pourquoi on aime cette scène ?

Cette séquence de Tangerine est une parfaite représentation du regard que certaines personnes, aux valeurs traditionalistes, portent sur la communauté LGBTQI+. De la négativation du métier de “prostitué” au mégenrage, en passant le dégoût de l’homosexualité, toutes les formes de discriminations sont passées au crible. Tous les partis présents se prennent des invectives de la femme et réagissent différemment. Une situation telle que nous la connaissons encore aujourd’hui, peu importe le milieu social et la situation géographique. Outrageant ! 

A lire aussi : Scènes de films LGBTQ cultes : « Le piano », « Love Is Strange »

Le pitch du film : 

A peine sortie de prison, une prostituée transgenre, Sin-Dee, apprend que son petit-ami, Chester, l’a trompé avec une autre femme, Dinah. Avec son amie de toujours, Alexandra, elle va tenter de retrouver leur trace pour se venger. Mais, va-t-elle y arriver ? Signé Sean S Baker, Tangerine aborde avec brio le rapport à la transidentité, à la prostitution et aux discriminations à caractère identitaire. Tourné sobrement à l’IPhone 5, le film trouve sa force dans la simplicité de son casting, trouvé sur Vine et YouTube. C’est de toute beauté ! 

Avatar

FERMER
FERMER