Scènes de films LGBTQI+ cultes : “Le rendez-vous”, Rafiki

...

Chaque semaine, (re)découvrez une des scènes de films LGBTQI+ cultes. Après Tangerine et La Favorite, on met à l’honneur Rafiki (Wanuri Kahiu), avec la scène du ”rendez-vous”.

Aperçu d’une des scènes de films LGBTQI+ cultes, avec ”Le rendez-vous” dans Rafiki :

Kena vient chercher Ziki chez elle. Devant la mère de l’adolescente, elle se présente comme une amie, alors que leur relation semble aller bien au-delà. Dehors les deux jeunes filles quittent le village pour aller en ville, à bord d’un taxi. Sur place, elles se rendent d’abord dans un parc d’attraction avant de se poser sur le quai. A ce moment, elles échangent des regards complices et avouent respectivement leurs sentiments. Ensuite, les amies se rendent dans un établissement LGBTQI+ pour danser ensemble. Se rapprochant peu à peu, l’intimité nouvelle va rapidement laisser au baiser amoureux. Ce qui laisse place à la naissance de la romance. Magnifique ! 

Pourquoi on aime cette scène ?

Sujet nouveau dans la représentation de la diversité au cinéma, cette scène illustre toute la beauté de la romance entre deux filles racisées. En cela réside toute l’essence de l’intersectionnalité, mêlant homosexualité et couleur de peau. Tout ceci sous le prisme d’une jeunesse libérée, prête à s’engager pour la libéralisation de la parole identitaire. Loin des regards des habitants du village, méfiants en tous points, elles jouissent pleinement de leur différence de la plus normale des façons. Une romance naissante que la divine mélodie de Mumbi Kasumba, Ignited, accompagne dignement. Sacrée belle visibilité ! 

A lire aussi : Scènes de films LGBTQ+ cultes : « Les lapins », The Favourite

Le pitch du film (source : Allociné) : 

À Nairobi, Kena et Ziki mènent deux vies de jeunes lycéennes bien différentes, mais cherchent chacune à leur façon à poursuivre leurs rêves. Leurs chemins se croisent en pleine campagne électorale au cours de laquelle s’affrontent leurs pères respectifs. Attirées l’une vers l’autre dans une société ́ kenyane conservatrice, les deux jeunes femmes vont être contraintes de choisir entre amour et sécurité… Quelle va donc être la conclusion de ce dilemme ? 

Avatar

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

FERMER
FERMER