Love is strange

Scènes de films LGBTQ cultes : « Le piano », « Love Is Strange »

...

Chaque semaine, (re)découvrez une des scènes de films LGBTQI+ cultes. Après The kids are alright et Laurence Anyways, on met à l’honneur Love Is Strange, avec la scène du « Piano ».

Aperçu d’une des scènes de films LGBTQI+ cultes, avec « Le Piano » dans Love Is Strange

Lors d’un déjeuner avec des amis, George et Ben décident de jouer une petite performance pour divertir les invités. Le premier joue au piano, et le deuxième chante la chanson de Brook Benton et Dinah Washington You’ve Got What It Takes. Un titre d’amour symbolique dans lequel les deux personnages expriment leur amour l’un à l’autre. Ben et George font de leur mieux pour réinterpréter la chanson et pour profiter de ce bon moment dans une ambiance conviviale. On remarque dans un petit extrait de la scène deux hommes qui se caressent. À la fin de la scène Ben et George sont heureux de pourvoir célébrer leur amour, et le public reste enchanté par ce petit spectacle.

Pourquoi on aime cette scène ?

La scène où Ben et George jouent le piano est une déclaration et une célébration de leur amour. C’est sa qualité principale. Cette ambiance amicale entre les invités est en contraste avec le milieu homophobe de l’école catholique où George a enseigné. Le public peut ressentir la joie de deux hommes, mais aussi de ceux autour d’eux, pendant ce moment à la fois intime et festif. La scène est un extrait des vies de deux hommes où ils peuvent se libérer des soucis, et être eux-mêmes sans avoir peur. Un moment joyeux dans une réalité souvent trop cruelle.

A lire aussi : SCÈNES DE FILMS LGBTQI+ CULTES : “LA RÉVOLUTION”, “LAURENCE ANYWAYS”

Le pitch du film :

Ben (John Litgow) et George (Alfred Molina) viennent de se marier après 39 de relation. Malheureusement, George est licencié par l’école catholique où il est professeur de musique en raison de sa relation. Le couple ne peut plus payer le loyer à Manhattan, et ils sont contraints de démanger séparément. Ben reste à Brooklyn avec son neveu, tandis que George reste chez un jeune couple gay. Toujours en couple, mais séparés physiquement, Ben et George font tout ce qu’ils peuvent pour passer du temps ensemble, car aucun de leurs amis ne peux d’héberger tous les deux. C’est une nouvelle étape difficile dans la vie de Ben et George qui ne veulent que s’aimer librement.

FERMER
CLOSE