Pleins feux sur … La Tech Noire

Très présent sur la scène queer depuis dix ans, Ghost Elektra fait bouger le monde de la nuit, française et étrangère avec la Tech Noire. Dans cette soirée consécratrice...

Très présent sur la scène queer depuis dix ans, Ghost Elektra fait bouger le monde de la nuit, française et étrangère avec la Tech Noire. Dans cette soirée consécratrice de la plateforme Forensics, l’artiste met à l’honneur les talents de la scène LGBTQI+. A l’occasion de la prochaine Tech Noire sur le web, ce samedi, Ghost Elektra en dit plus sur sa soirée et son concept.

Forensics est un « tremplin des talents » de la scène LGBTQI+. Dans quelles circonstances est né le concept ?

Forensics est né du désir de donner une plateforme aux artistes non seulement queers mais surtout alternati.fs/ves, de part la représentation de ces dernier.e.s (Drag Performers, DJs, artistes performatifs etc) et la production d’événements : soirées clubbing, festivals, marches etc.

Les talents viennent-ils à Forensics ou est-ce Forensics qui cible les talents ?

Les deux. Je cherche souvent de nouveaux talents qui pourraient correspondre à nos scènes, mais nous faisons aussi des appels à candidature a la recherche de talents cachés.

Nous représentons des drag queens, drag Kings, club kids, DJs, artistes performatifs etc. Notre but est ainsi de mettre en lumière l’art queer sous tout ses formes.

La Tech Noire est-elle le reflet de ton identité artistique ?

Elle reflète le parfait équilibre entre Lenny et Ghost, enfin en partie. Lenny est plus alternatif, Ghost est très glamour. Difficile de faire cohabiter les deux dans le monde de la nuit. Mais, la Tech Noire me permet justement de mélanger deux milieux dans lesquels j’évolue et qui me tiennent a coeur.

Tu t’apprêtes à présenter une nouvelle édition de la tech noire, la semaine prochaine, en live-stream. Peux-tu nous en dire plus : les artistes, les prestations, etc. ?

Notre événement, en ligne sur Twitch, sera une collaboration entre la Tech Noire et la Night Shift. Il aura le même type de programmation et d’organisation que nos événements en club : des DJ sets avec de la musique synth, wave, post-punk et EBM, et des performances drag en alternance.

Au programme, trois DJs de trois villes différentes, deux drag shows de six performers dont James Majesty du show Dragula et nos Queens résidentes de Paris et Berlin vont animer cette soirée digitale. Et bien-sûr, Il y aura les meilleurs Beats synth, wave, post-punk, Goth, EBM et techno.

En dehors de la tech noire, y a-t-il d’autres actualités à venir, pendant et/ou après le confinement ?

A l’automne, nous espérons pouvoir finaliser la seconde édition de la Snatched – notre festival drag à la Machine – et notre collaboration avec l’événement Berlinois Pornceptual prévu en Octobre, également à la Machine. 

Plus d’infos :

Retrouvez la prochaine Tech Noire en live-stream sur Twitch, ce samedi.

Avatar

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE