R For Diversity, la bière engagée

Tel un Phoenix qui renaît de ses cendres, la bière R revient en force, après une première période de lancement largement contrariée par des erreurs de gestion de l’ancien...

Tel un Phoenix qui renaît de ses cendres, la bière R revient en force, après une première période de lancement largement contrariée par des erreurs de gestion de l’ancien gérant. Mais fi de cette mauvaise expérience, Daniel Tristant a tenu bon et revient pour relancer cette bière qui outre son aspect Rainbow, se propose de collecter des fonds pour le militantisme LGBT à chaque fois que vous achetez une canette. Déjà réimplanté dans le sud sur Nice, ils partent maintenant à la conquête de Paris et de la France. Daniel revient pour nous sur cette nouvelle aventure engagée. 

Daniel, peux-tu nous rappeler ton parcours au sein de la communauté et ton rôle dans votre société R for Diversity ? 

Je suis depuis toujours un fervent défenseur de la cause LGBT. Par exemple, il y a quelques années, deux de mes amis se sont fait agresser dans un parc à Nice. J’ai alors organisé un grand kissing dans ce même lieu. J’ai travaillé dans divers établissements LGBT niçois et je suis aujourd’hui le patron de ce qui était a l’origine mon projet : la bière R for Diversity. 

Après l’échec de l’équipe précédente (dû aux malversations de son dirigeant), tu rebondis de plus belle. Mais vos anciens partenaires sont en droit de se demander ce que vous allez changer dans le management de ce nouveau projet. 

Dans cette histoire c’est moi qui me suis retrouvé au plus mal pendant 3 ans, car ce projet me tenait vraiment à cœur. Très peu de personne me parle du passé. Bien au contraire tout le monde est heureux de savoir que je n’ai jamais abandonné l’idée. Je ne serais jamais lancé sans être certain de pouvoir mener à bien ce projet pendant encore de très longues années. Je ne vais pas en rajeunissant, et la R est sûrement le dernier engagement de ma vie.

Retrouvez la suite de cet entretien dans le nouveau numéro de Garçon Magazine disponible chez votre marchand de journaux en cliquant ici.

Avatar

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE