Joli garçon : Mathieu, un homme bien mystérieux !

...

Hommes à comptes ou inversement ! Matthieu, modèle français, a le nu naturel. Dans les clichés où il apparaît, il tisse un lien de confiance avec son photographe et son public, moyen d’être plus en phase avec lui-même (mais, pas trop. Le secret est toujours bon conseiller). On en parle avec ce joli garçon.

Vous êtes très à l’aise sur les images de votre feed. Comment se fait-ce ?

Pour être franc, je l’acquiers au fur et à mesure des shootings. Selon moi, il faut savoir appréhender l’objectif de telle sorte à y prendre plaisir. C’est mon cas, ça favorise mon aisance dans ce domaine.

C’est donc comme ça que vous arrivez à poser nu…

Hum ? Ce dont je suis sûr, c’est qu’il y a le contexte intimiste et la relation de confiance avec le professionnel. Ce sont d’ailleurs des facteurs essentiels. Après, est-ce naturel ? Seulement chez moi (Rires).

Dans cet acte, y a-t-il une vertu d’acceptation et d’exacerbation de votre corps de joli garçon ?

Je vais vous décevoir, mais non. Ni l’un ni l’autre. C’est plus un passe-temps qui me permet d’oublier un peu ma vie quotidienne, de m’en libérer.

href="https://www.pride.be/fr" target="_blank">

Découvrez aussi : Éric Lanuit, photographe de toutes les beautés

Ceci dit, c’est toujours un plaisir de poser. À chaque fois, je découvre divers savoir-faire, ça me donne envie d’aller plus loin. Et, dès que ça plait, je continue, tout simplement.

Finalement, diriez-vous qu’Instagram vous représente fidèlement ?

Elle reflète ma passion pour la photographie, une vitrine. En ce sens, rares sont les personnes qui me connaissent réellement, à l’exception de quelques curieux (peut-être).

Des projets à venir ?

Bien sûr. Je suis sur des partenariats en cours à l’étranger dans la création artistique et dans l’édition.

Le mot de la fin ?

Merci à tous ceux qui me suivent déjà. Et pour les autres, ça ne s’arrête pas là! l’arrivée très prochaine de nouveaux thèmes devrait je l’espère vous susciter l’envie de s’abonner. 

Crédit photo principale : Franck ABR