Porno : Onlyfans fait marche arrière

...

Onlyfans a renoncé à supprimer le contenu porno de sa plateforme, en octobre prochain. Cette mesure avait fait polémique lors de son annonce en fin de semaine dernière.

Recul censé ! Contrairement aux prévisions, Onlyfans ne mettra pas un terme au contenu porno, au début de l’automne. « Merci à tou.te.s d’avoir fait entendre vos voix. », a déclaré l’équipe de communication sur Twitter, en réponse au mécontentement. « [Notre groupe] prône l’inclusion. Nous continuerons donc à promouvoir tous nos créateurs [sans distinction]. », a-t-elle souligné sur le réseau social. En conséquence, l’enseigne va faire tout son possible pour convaincre les banques et assurances de l’importance de ce travail, ce qui ravit les professionnels. 

À l’origine du scandale

Jeudi 19 août, la plateforme a récemment déclaré son souhait de ne plus accepter un feed sexuellement explicite, à partir d’octobre. « Afin d’assurer [sa] durabilité à long terme et de continuer à accueillir une communauté inclusive de créateurs et de fans, nous devons faire évoluer nos directives de contenu », a-t-on pu voir dans un communiqué. « Nous partagerons plus de détails dans les prochains jours et nous soutiendrons et guiderons activement les utilisateurs du site à travers ce changement. », a poursuivi ce dernier.

Retrouvez également : Onlyfans : des performeurs crient à la censure de leur travail

Dès lors, des activistes pro-Travail du sexe et des professionnels directement concernés se sont insurgés de la décision d’Onlyfans. Sur Instagram, par exemple, Fred Colby, auteur de T’as pas le sida, j’espère ?!, a qualifié cette politique d’hypocrisie. « Tant de personnes ont travaillé pendant des années pour se construire une réputation et une clientèle via ce site, et maintenant tout cela va leur être retiré. », a martelé un des membres fondateurs de l’Adult Industry Laborers & Artists Association, Mary Moody, à The Hill. Enfin, Mike Shabile, porte-parole d’un collectif en soutien au milieu du X adulte a qualifié cette mesure comme d’une « guerre contre le porno ».

Porno

Pas de profit pour l’instant ! 

Avec cette décision, les concurrents d’Onlyfans ne pourront pas utiliser la politique du groupe pour faire évoluer leur notoriété. Une déception donc pour des sites comme Just for fans et 4myfans. En tout cas, ces interfaces entendent toutefois continuer à s’élever d’une autre manière en invitant des professionnels à tenter l’aventure; Kyle Fox, Kenzo, François Sagat, Anthony ou encore Julien Galendo pour citer quelques noms de l’unique service de HOT content en France, TOP4fans. Fin de l’affaire… ou pas. 

Avatar

FERMER
FERMER