« Noir Male » : le porno gay est beau et bon !

...

Premier label gay axé sur la diversité ethnique, Noir Male a récemment lancé un programme de formation à destination des performeurs X gays de couleur. Son but : les former à la réalisation. 

Dans une formation de six mois et entièrement financée, Noir Male va apprendre les bases de la réalisation d’un film porno gay aux nouveaux arrivants. Son objectif, à l’image du positionnement de son label (depuis son lancement en 2018), est d’inclure dans la boucle de la réalisation des talents issus de la diversité ethnique. “La création du programme NMDT (Noir Male Direct Program) s’engage à élever les hommes gais de couleur, en fournissant une éducation et des opportunités derrière la caméra dans l’industrie des adultes.”, précise-t-il dans un communiqué. 

Noir Male
Crédit photo : Noir Male

Un apprentissage complet

Concrètement, le programme se divise en deux parties, une les deux premiers mois et une autre pour les quatre autres. Ainsi, lors du début de la formation, le participant va apprendre les bases sur l’élaboration du projet, l’écriture du scénario, la planification de la pré-production, le casting et l’estimation du budget nécessaire. 

A lire aussi : Grabby Awards : les nominations de Frenchtwinks vont vous faire fantasmer

Ensuite, suivant cette phase théorique, chaque candidat est immergé sur le terrain de la réalisation d’un film. Dès lors, il acquiert les compétences comme assistant à la production, directeur d’une équipe et du tournage d’une scène. En dernier lieu, la finalité de la formation se situe dans la partie post-production. 

Crédit photo : Noir Male

Une initiative en pleine mue 

Noir Male voit le jour en 2018, à Montréal, dans un contexte où la diversité ethnique manque cruellement dans le porno gay. Sur cette base, le label canadien fait tout son possible pour mettre à l’honneur des performeurs X gay de couleurs. Max Konnor, Dillon Diaz, D’Angelo Jackson, Jake Walters ou encore Phoenix Fellington sont autant de noms qui figurent dans la top liste du studio. 

Découvrir également : Porno gay : un fan redonne vie à l’érotisme du siècle dernier

Au printemps 2020, les propriétaires de cette maison du porno gay réfléchissent à un moyen de poursuivre leur engagement de l’autre côté de la caméra. Rapidement, l’idée d’un programme de formation spécifique constitue le meilleur moyen pour inclure les personnes issues de la diversité dans la boucle de la réalisation. Un an plus tard, en avril 2021, la formation se met en place.  Et, à ce jour, beaucoup de performeurs de couleurs ont pu acquérir les compétences nécessaires pour diriger le tournage d’un film, à commencer par Dillon Diaz. On a hâte de voir l’évolution de ce beau projet.

FERMER
FERMER