Érotisme gay : un artiste déshabille les hommes de ses rêves

...

Sur Instagram, un artiste, YomArt, esquisse les hommes de ses rêves, TOUS (presque) nus, en bleu et en bulles. Une belle manière de montrer l’amour qu’il voue pour l’érotisme gay, facette de son approche qu’il aborde avec “délicatesse et sensibilité” et dont il parle notamment avec nous. 

À quel moment vous êtes-vous dit que vous vouliez dessiner, en particulier des « nus artistiques » masculins et de l’érotisme gay ?

J’ai toujours été attiré par le thème du corps dans l’art et la peinture, son côté vivant, intemporel et universel. Quand j’ai commencé à dessiner mes amis, puis mes partenaires, j’y ai pris beaucoup de plaisir. 

Les personnages représentés sont des modèles-photos. Illustrent-ils vos idéaux types masculins ? 

Pas vraiment. Je ne me limite pas à un physique en particulier. Ce qui m’intéresse le plus, c’est de retranscrire une ambiance, la beauté de l’homme, qu’il soit jeune ou daddy, mince ou costaud. 

A (re)lire : Guillaume Dustan : une expo suisse redonne vie à cet incroyable artiste

Tout modèle est plaisant à dessiner, dans la mesure où, contrairement à la photo, on ne s’arrête pas juste à sa plastique Il suffit de trouver la pose idéale et la bonne composition, afin de mettre en avant son caractère et son charme.

Vous recourez souvent au bleu dans vos dessins…

C’est justement avec cette couleur que j’ai commencé à dessiner. J’y retrouve une certaine douceur, une sérénité, un calme apaisant. 

Découvrez également : Porno gay : un fan redonne vie à l’érotisme du siècle dernier

De ce fait, j’ai continué à proposer cette version pour chaque dessin, comme une signature, une harmonie et un fil conducteur dans mon travail.

Finalement, considérez-vous votre art comme original ?

Je ne sais pas et je m’en moque un peu, pour être honnête. Je dessine simplement ce que j’aime, les beaux garçons d’Instagram, mais aussi des hommes plus naturels, de façon brute, sans prétention, avec humilité et sincérité.

Avatar

Vous aimerez aussi :

FERMER
FERMER