Soirée Draguisée

Soirée Draguisée : la saison deux sera-t-elle plus belle encore ?

...

Soirée Draguisée explore les coulisses du milieu drag à Toulouse. Entre strass, paillettes et bling-bling, cette série-réalité haute en couleur joue avec les codes du genre, de l’art et des émissions télévisées. Un axe qui a fait son succès, épisode après épisode. Gabin Fueyo, initiateur du projet, revient longuement sur son “bébé” et plus encore. 

Gabin, comment le public a-t-il accueilli la série ?

Il n’y a pas eu un seul retour négatif sur Soirée Draguisée. Et puis, voir que les personnes, ayant découvert le show, ont partagé en direct leurs impressions avec nous sur les réseaux, c’est la plus belle des récompenses. 

Avoir réussi à créer un rendez-vous dans le salon, sans diffuseur, avec des inconnus, entièrement nouveau, c’est une expérience géniale. Et, maintenant qu’elle est terminée, le public a envie de s’en emparer, de la défendre et de communiquer dessus. Je suis donc ravi.

Si saison deux il y a, à quoi doit-on s’attendre ?

Sur ce que j’imagine, j’ai plein de rôles en tête, il y a tellement de choses à raconter. Je veux mêler différents arts du spectacle, du cirque à la danse classique, mélanger plusieurs univers, toujours sur le même concept.

À lire aussi : « Soirée Draguisée », sept épisodes de shows et de drames

Avec l’héritage qu’a laissé Ramona à Natachatte, j’ai envie d’introduire une légende, une histoire fantastique où Natachatte devient l’élue d’une prophétie, l’amenant à mener une quête, à protéger quelque chose. En somme, un sacré défi. 

Le réalisme de la série va-t-il rester ?

Oui. Je veux garder l’ADN principal, à savoir mettre en avant des baby drag et des gens qui s’essaient au drag pour la première fois, faire entrer des personnages nouveaux et différents. Jouer avec les codes du genre, parodier la télé-réalité, faire des clins d’œil à la pop culture, travestir le “vrai” m’amuse beaucoup. 

À ceux qui n’ont pas encore vu la série, quel message leur adressez-vous pour qu’ils s’en emparent ?

Offrez-vous une parenthèse d’humour et de légèreté, venez passer un bon moment avec ce projet indépendant, autant que nous (l’équipe, NDLR). C’est un vrai show, avec des personnages attachants.

Découvrez également : Show me your voice : un artiste surprend le jury

Avec Soirée Draguisée, on retrouve son âme d’enfant, on plonge dans un univers à la fois rassurant, coloré et divertissant. En somme, on se crée une bulle, on sort de la réalité. 

L’info en plus :

La première saison de Soirée Draguisée étant terminée, vous pouvez binge-watcher l’intégralité de la série sur Viméo, pour 4,90 euros.

visibilité LGBTQI+
Crédit photo : Gabin Fueyo

FERMER
FERMER