Paris is burning

« Paris Is Burning », divine plongée dans la ballroom scene américaine

...

Chaque semaine, (re)découvrez une des scènes de films LGBTQI+ cultes. Après Cruising, on met à l’honneur le film Paris Is Burning, avec la scène des « house mothers ».

Le pitch du film :

Paris Is Burning est un film documentaire américain de 1990. Tourné du milieu à la fin des années 1980, ce titre phare du cinéma LGBTQ présente la culture des bals de New York. Avec ce film, la réalisatrice Jennie Livingston fait un portrait des communautés afro-américaines, latino-américaines, gays et transgenres le film montre une synthèse de ce mouvement important dans la culture. Les critiques considèrent le film comme un documentaire pointu sur la fin de « l’âge d’or » de la culture drag de New York. Mais c’est aussi une œuvre consacrée aux problèmes de race, de classe, de sexe et de sexualité en Amérique. Le titre tire son nom du célèbre bal Paris Is Burning organisé à l’époque par l’artiste Paris Dupree.

Aperçu d’une des scènes de films LGBTQI+ cultes, avec ”house mothers” dans Paris Is Burning :

Une nuit en paillettes, le disco règne dans la salle allumée de projecteurs. C’est le bal qui va distinguer les meilleurs performeurs de l’année. Elue Mère de l’année, Angie Extravangza, mère de la House d’Extravaganza, sort sur scène pour accepter son trophée. Ensuite, on entend le témoignage de Willi Ninja, Mère de la house de Ninja, et puis celui de Peper Labeija, mère de la house de même nom. Petit à petit, devant le spectateur se dévoile ce monde où chacun appartient à une famille, et la hiérarchie est bien définie. On voit les drag queens qui sont interviewées lorsqu’elles se préparent pour aller au bal. Une ambiance qui enchante !

A lire aussi : “CRUISING”, LA DANSE ET LE SEXE EN PLEIN DÉLIRE

Pourquoi on aime cette scène ?

La scène où le spectateur voit comment fonctionne le système des « houses » synthétise l’essence de cette culture. C’est une scène qui montre l’organisation dans cette mini société complètement marginalisée. Paris Is Burning est documentaire sur les « nuits de dragsters », une histoire dans les coulisses de New-Yorkais qui ont créé le « voguing », et ont transformé ces fêtes brillantes en une véritable expression de fierté. C’est un monde plein d’ambitions, de désirs qui reflètent l’Amérique elle-même. Un portrait intime d’une communauté qui assume, malgré les nombreux obstacles, sa diversité et son amour. La scène « house mothers » en fait preuve.

FERMER
FERMER