Le Festival Chéries Chéris voit double pour son grand retour

...

Un peu plus d’un an après l’arrivée de la pandémie, le festival Chéries Chéris va faire son come-back, fin juin. Ce rendez-vous viendra compléter en amont une manifestation virtuelle, prévu un mois plus tôt. 

On ne l’attendait plus, mais… Du 29 juin au 6 juillet, le festival Chéries Chéris va réinvestir les salles de cinéma à Paris. « Les artistes que nous avons retenus en cette 26ème édition nous proposent leur lecture et leurs représentations de nos identités multiples.”, avait avancé Grégory Tilhac, délégué général de l’événement, à Têtu, en octobre 2020. “Toute l’équipe, essentiellement composée de bénévoles, a travaillé d’arrache-pied pour [offrir] les plus belles productions issues des quatre coins du globe ; une [sélection] riche et variée à la fois inclusive et fédératrice.”, a-t-il poursuivi.

Découvrez aussi : Culture LGBT : amour, expression et révolte en trois récits

Si les organisateurs ne revoient pas la programmation initiale. Nous devrions notamment retrouver près de 140 œuvres cinématographiques, entre courts et longs-métrages. Parmi ces derniers, Vent Chaud (Daniel Nolasco), Ammonite (Francis Lee), Un printemps à Hong-Kong (Ray Yeung) ou encore Le Prédateur (Marco Berger). En conséquence, cette belle vitrine de films queers promet de ravir tous les publics et donc d’être un succès. Rendez-vous dans les différents MK2 de la capitale, à Beaubourg, aux Quais de Seine et à la Bibliothèque François Mitterrand. Stay tuned pour le détail des projections. 

Festival Chéries Chéris

Une semaine virtuelle

En partenariat avec la plateforme MK2 Curiosity, Festival Chéries Chéris va proposer une sélection de pépites, du 25 mai au 1er juin. Dans le contenu, nous aurons ainsi l’occasion de visionner des films comme Bleu nuit (Samuel Van Grinsven), Caravage et moi (Steve McLean), La Déesse de l’Asphalte (Julián Hernández), Saint-Narcisse (Bruce LaBruce), Ruines (Benoît Duvette) ou encore Florence (Pauline Quinonero). Un vaste panel qui promet d’en faire saliver plus d’un… On a hâte d’y assister ! 

Plus d’infos : 

Retrouvez tous les renseignements sur le site de la plateforme MK2 Curiosity.

Avatar

FERMER
FERMER