« Soirée Draguisée », sept épisodes de shows et de drames

...

Forte de sept épisodes, Soirée Draguisée explore les coulisses des shows et des drames entre drag-queens. Le résultat donne des moments exaltants entre drag-queens.

Soirée Draguisée
Crédit photo : Gabin Fueyo

Naissance de la première baby-drag

A peine les contours de Soirée Draguisée viennent-ils d’être dessinés que Natachatte, la mother queen, recrute sa toute première fille. Ainsi, Jordan, aka Gaga Queen, tire l’essence de son pendant féminin dans l’amour qu’il porte à l’univers de l’iconique Lady Gaga. “Je suis déjanté. Je crie, danse et chante. Quand je suis habillé en drag, je ressens de la puissance et de la confiance. Je vois [alors] dans le regard des gens qu’ils s’amusent, c’est un ressenti incroyable.”, confie l’artiste. Et, cette aisance va l’accompagner tout au long, la construire et la faire évoluer… jusqu’à ce qu’elle devienne la divine gaga de Stupid Love. Incroyable !

L’inquiétude de la Catoche

Alors que la seconde soirée draguisée semble bien se dérouler, Cathy est dans tous ses états. Ce n’est qu’au cours de l’événement qu’elle va se confier à son ami.e, Michel/Natachatte. Dès lors, on saura qu’il est question de son fils, Antoine, qui se rien de sa vie professionnelle (particulière). “Ça fait chaud au coeur de voir autant de bienveillance.”, confie-t-elle d’ailleurs, comme pour remercier l’aide de la mother queen; Vers la fin, alors que tout se passe pour le mieux, le fils de la tenancière fait son entrée au bar. C’est l’affolement total.

A lire aussi : Soirée Draguisée, entre strass, bling-bling et paillettes

Le trouble-fête

Alors que doit se tenir la soirée spécial “super-héros”, Gaga est dans tous ses états. Pas pour la soirée, mais… pour un petit-copain (qui croit qu’elle est une femme). Pourtant, ces inquiétudes ne seront que de courte durée quand elle campera son pendant féminin pour accompagner son crush à un date. Et, quand le même homme, nommé Jason sera présent à l’event, une querelle d’intérêt, tout droit sorti d’un scénario à la Twilight, va avoir lieu. Et ce, entre Eddy (le chorégraphe des drag-queens) et ce dernier. Le résultat, accablant, donne lieu à une presque bagarre… et une spectatrice inattendue (la propriétaire des murs, Carmen).

Crédit photo : Gabin Fueyo

La rébellion de Gaga

En lien avec les précédents événements (conflit entre Hedi et Jason, compétition aux côtés de Ramona, dispute avec Blanka, etc.), la première fille de Natachatte s’interroge sur sa place dans la famille drag. Sans qu’elle s’y attende, la réunion pour tenter de la faire tomber la met dans une situation problématique… en dépit d’un dénouement positif. Alors, après qu’elle ait discuté avec Tonya Laurens et Clita (Antoine), elle décide de lancer un coup d’État. Dès lors, elle coupe le cordon avec sa mother-drag et décide de fonder sa propre famille. Tiens, tiens… La situation Natachatte/Ramona se répèterait-elle sous un autre angle ?

Retrouvez également : Show me your voice : un artiste surprend le jury

La fin d’une (première) aventure

Un jour après la Mexicana party, Carmen convoque Cathy et Michel pour leur annoncer sa décision. Quelques épisodes plus tôt, un compromis avait été trouvé entre la propriétaire et les tenanciers, à savoir la poursuite de Soirée Draguisée si l’event thématique était un succès. En conséquence, la responsable du bar leur annonce leur renvoi des lieux. Les organisateurs de Soirée Draguisée se retrouvent alors sans possibilité de renouveler leur concept… enfin pour l’instant.

Soirée Draguisée
Crédit photo : Gabin Fueyo

La décisive Soirée Draguisée

Alors que Michel a plus ou moins réussi à trouver un local pour son concept, avec Le Bear’s, le temps d’un soir, les tenanciers vont devoir faire leurs preuves pour pérenniser l’événement. Dès lors, ils sollicitent (à nouveau) l’aide d’Hedi pour proposer la meilleure soirée qui soit. Sans qu’on s’y attende, des belles surprises vont avoir lieu, à commencer par la transformation du chorégraphe en drag-queen. Un élément qui, parmi tous les autres, va coïncider avec le succès. Un ravissement qui va ainsi permettre la continuité du projet artistique. Magnifique ! 

L’info en plus :

La première saison de Soirée Draguisée étant terminée, vous pouvez binge-watcher l’intégralité de la série sur Viméo, pour 4,90 euros.

Avatar

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

FERMER
FERMER