Onlyfans fait une croix sur le contenu porno

...

Dès l’automne prochain, Onlyfans va mettre un terme à la diffusion de contenu à caractère sexuel explicite. Une politique qui sonne comme un mauvais signal pour certaines personnes, notamment LGBT. 

Une guerre au porno ? À compter du 1er octobre, les travailleur.euse.s du sexe ne pourront plus partager de contenu. C’est ce qu’a annoncé le propriétaire de la plateforme Onlyfans, en fin de semaine. « Afin d’assurer [sa] durabilité à long terme et de continuer à accueillir une communauté inclusive de créateurs et de fans, nous devons faire évoluer nos directives. », peut-on lire dans un récent communiqué. « Nous partagerons plus de détails dans les prochains jours et nous soutiendrons et guiderons activement les acteurs du site à travers ce changement. », poursuit ce dernier.

Un bon pari ?

Depuis le premier confinement, le service connaît un succès plus important. De même, des célébrités ont pris d’assaut l’interface pour se rapprocher de leur communauté et proposer un contenu différent de leur compte Instagram. Tyler Posey (Teen Wolf, The Exes, Scary Movie 5), Shea Coulée (Rupaul’s Drag Race), Ryan Kelley (Teen Wolf) ou encore Daniel Newman (The Walking Dead), pour n’en citer que quelques-uns. Pour ces raisons, Onlyfans entend maintenir cette tendance. D’autant plus que l’ancien grand sportif Michael B Jordan a émis l’hypothèse de son adhésion à la plateforme, en début d’année.

Retrouvez également : “Vent chaud”, un Brésil à corps et à sexe encore jamais vu

Toutefois, les avis sur la viabilité de cette politique ne sont pas unanimes. À en croire un artiste drag-queen, Chase Ingrande, connu sur Instagram, Tik-Tok et Twitter, la pression qu’exercent certains groupes bancaires risque de nuire à son ascension. « OnlyFans a un public exclusif à OnlyFans », constate-t-il, qui avait tenté l’aventure… sans succès. Une impression qui se justifie par la baisse de notoriété pour Tumblr, en 2018, puisque l’interface a perdu 30% de son audience lorsqu’elle a banni ces types de contenu. Doit-on donc s’attendre au même sort pour la plateforme ? Mystère…

Avatar

FERMER
FERMER