Court-métrage gay : le meilleur des films à découvrir

...

Hand off, Faut pas penser, Your aura, La Derade, Guardian… Découvrez le meilleur de notre listing court-métrage gay avec tous les films traités jusqu’à présent.

Hand off

Ce court-métrage gay suit les péripéties d’un jeune adolescent, Andahr. Comme tout homme, il se campe aux différents critères stéréotypés, en tant que joueur de rugby. Pourtant, quand il croise le regard de son ami, Arno, tout change dans sa tête, il sent une soudaine sensation, avec cette attirance… pour un de ses pairs. Et, lorsqu’il avoue ses sentiments, il est repoussé, ce qui le plonge dans un profond chagrin ? Saura-t-il aller au-devant de la situation et passer à autre chose, ou bien se noiera-t-il dans une grande tristesse ?

Faut pas penser

Ce court-métrage gay suit les péripéties de deux amis adolescents. En pleine découverte de leur sexualité, ils (se) montrent tout : vidéos et photos pornos, zones érogènes, fantasmes, moments intimistes. Et ce, sous le toit du paternel de l’un d’eux. Dès lors, on se demande une chose : qu’adviendrait-il si le chef du foyer avait vent de cette romance homosexuelle ?

Your aura

Ce court-métrage gay suit l’existence d’un jeune homme homo racisé qui souhaite plus que tout gagner l’amour de son beau voisin blond. Chez lui et dans la rue, les fantasmes érotiques accompagnent ses pensées. Un jour, alors qu’il se rend à une audition pour un rôle dans un film, il croise la route de l’homme de ses rêves. Dès lors, la connexion s’installe entre les deux individus. Où cela va-t-il donc mener ?

href="https://visit.brussels/" target="_blank">

La Derade

Ce court-métrage gay suit la romance entre deux hommes, l’un jeune et l’autre plus vieux. Outre l’écart d’âge, les différences sont nombreuses entre les tourtereaux fous amoureux, notamment sur le volet de la santé. De cette distinction, le rapprochement et les sentiments ont une force majeure. Et ce, sous les yeux admiratifs d’une mère qui n’y croyait pas et qui voulait, comme toute bonne parente, des petits-enfants. Dès lors, on se demande si la paisibilité au sein du trio ne va pas avoir son lot de chamboulements…

Guardian

Ce court-métrage gay suit le visionnage d’une vidéo d’une mère à son enfant. Sans référencement temporel, on pense vite à une situation très présente d’un témoignage par écran interposé d’une parente à son fils. Pourtant, le fil de l’histoire va rapidement nous expliquer le contraire. Alors, que va-t-il en résulter ? Et surtout, quelles seront les conséquences de cet échange ? Un départ brutal ? Une dispute ? Un rejet ?  Le mystère est entier.

L’étoile

Ce court-métrage gay suit la magnifique romance entre deux hommes, Florant et Odillon. Dès le premier regard, ils savent qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Alors, d’abord dans le secret (pour que la rupture avec la cousine se déroule au mieux… ou pas), ils s’échangent des baisers et plus encore. De fil en aiguille, la montée de la flamme amène à des projets en commun, des confessions et des sorties. Tout pour vivre le plus heureux possible. Finalement, un drame va venir perturber la bonne avancée de cet amour, avec l’accident mortel d’Odillon. Florant va-t-il donc pouvoir passer à autre chose ?