« Un printemps à Hong Kong », divine histoire d’amours entre deux hommes mûrs

...
un printemps à hong kong

Distribué par Épicentre, grand spécialiste des films LGBT, Un printemps à Hong Kong, de Ray Yeung, raconte la savoureuse romance entre deux hommes âgés. Une belle ode à l’amour, loin des jeunes années, mais qui reste tout autant magnifique. Sortie en salles, le 9 juin prochain.

Un printemps à Hong Kong, c’est l’histoire de deux hommes âgésqui tombent amoureux l’un de l’autre. Le réalisateur Ray Yeung nous livre là son troisième long métrage, les deux précédents abordaient déjà des thématiques LGBT+.

Ce film offre un aperçu saisissant d’un monde caché à Hong Kong. Il parle des discriminations et de l’isolement auxquels sont confrontés les homosexuels séniors. Sensible et presque enfantin, le film mêle crudité et pudeur grâce aux personnages principaux.

un printemps à hong kong

FOCUS SUR UNE SCÈNE : PREMIÈRE VISITE DANS UN SAUNA GAY

Au cours d’un rendez-vous romantique, Hoi emmène Pak dans un sauna gay. Tels des petits nouveaux dans les lieux, les hommes âgés déambulent pièce après pièce : vestiaires, coin hammam et piscines, backrooms.

Se retrouvant tous seuls, ils découvrent ensemble les joies de la sexualité. Ils se touchent, s’embrassent dans le cou et sur les différentes parties du corps. Et, rapidement, ils jouissent des bienfaits de la sodomie. Une belle expérience qui en dit long sur une performence au lit qui ne s’altère pas avec la vieillesse, que les deux personnages font suivre d’une conversation sur leur histoire avec ce type d’établissement. De toute beauté !

Retrouvez la suite de cet article dans Garçon Magazine n31, disponible ici. !

PLUS D’INFOS
Un printemps à Hong-Kong peut être vu en salles depuis le 9 juin prochain.

FERMER
FERMER