Carly Rae Jepsen à la Gaîté Lyrique !

Hier soir à la Gaîté Lyrique, l’interprète du culte Call me maybea donné un show rythmé et porté par des fans conquis d’avance. Nous y étions ! Daya en première...

Hier soir à la Gaîté Lyrique, l’interprète du culte Call me maybea donné un show rythmé et porté par des fans conquis d’avance. Nous y étions !

Daya en première partie, une artiste à suivre.

C’est à 20h que la musique a commencé à se faire entendre dans cette mythique salle parisienne. Pas pour Carly, mais pour sa première partie : Daya ! Une jeune chanteuse (20 ans) qui peut avoir un avenir très prometteur s’il en croit l’accueil et les applaudissements que lui ont réservé les fans de Carly Rae Jepsen (elle s’est d’ailleurs essayée à quelques mots de français sans aucun mauvais accent !) Une jeune artiste qui a fait son coming out sur Instagram en 2018.

À 21h, c’est au tour de la reine de la soirée de monter sur scène. Pendant les deux premières chansons, les fans hurlaient tellement fort qu’il était difficile d’entendre la voix de l’artiste ! Vêtue d’une robe noire à paillettes, coiffée à la Marilyne Monroe et maquillée de rouge sur les lèvres, elle a joué la carte du glamour, aidée d’une grosse boule à facette suspendue au plafond. Un univers en décalage complet avec l’affiche de sa tournée, puisqu’elle y apparait dans une tenue rose en latex avec des cheveux décoiffés qui donne presque une impression futuriste. Un décalage volontaire ?

« Cause you make me feel like
I could be driving you all night
And I’ll find your lips in the street lights
I wanna be there with you »

La troisième chanson était LA chanson que j’attendais avec impatience ! Run away with me. Un hymne au voyage et à l’amour inconditionnel, qui invite l’être aimé à faire un tour du monde. Les fans ont réagi en reprenant chacune des paroles que l’artiste leur demandait de chanter, une symbiose parfaite !

À peine deux chansons plus tard, c’est déjà au tour de Call me maybe de faire son entré. Bien-sûr, le public s’est mis à crier encore plus fort puisqu’il s’agit du tube de la star. Le reste du concert se déroule ensuite de manière un peu monotone, puisque les deux plus gros succès, ceux que les non-fans connaissent, sont déjà passés dès les quinze premières minutes … Une setlist peut-être pas très bien construite.

Quoi qu’il en soit, la chanteuse garde le sourire du début à la fin et sautille sur la scène, touche des mains du public, propage une énergie positive et embarque la salle avec elle.

On lui souhaite de poursuivre avec succès sa tournée et de rencontrer à nouveau le succès qu’elle a eu à ses débuts !

D’ailleurs, on vous fait gagner son dernier album dès lundi 3 juin pour le « jeu du lundi » sur nos réseaux sociaux !

Damien Guignard

Passionné de musique, de théâtre, de littérature et de culture de manière générale, j'aime rester à l'affut des nouveautés musicales, mais aussi des droits LGBT.

Vous aimerez aussi :