Franky Gogo

The Purple Rest, un véritable fantasme pourpre signé Franky Gogo

...

Après avoir dévoilé son premier single, Fast & Too Much, fin 2020, le chanteur Franky Gogo sort sa nouvelle chanson autobiographique, The Purple Rest. Diffusé en avril 2021, le clip explore les fantasmes d’un homme hypnotisé par l’univers imaginaire d’une créature non-binaire. Encore une fois, Franky Gogo fait preuve d’originalité !

La Machine d’amour

Un vrai plaisir ! Réalisé sous forme de court-métrage par les membres du Congrès (HSRS + Franky Gogo) ce nouveau clip de six minutes retrace l’aventure d’un homme qui entre en contact avec un appareil étrange et futuriste. La Love Machine, capable de réaliser tout ce dont la personne a envie.

Attiré par l’apparence mystérieuse de la machine, le personnage principal se laisse à être remporté par la créature qui y réside. Avec son identité transversale, Franky Gogo incarne un idéal non-binaire qui franchit tous les frontières et stéréotypes. Après être tombé dans le piège hypnotique de l’artiste, l’homme consomme son fantasme, qui au final ne reste qu’un souvenir à la fois douloureux et précieux. Original !

Un univers pourpre

La pourpre règne dans le clip de Franky Gogo. Les réalisateurs jouent avec l’opposition entre deux mondes, le vrai et l’imaginaire. Alors que le premier est gris, sombre et monotone, le deuxième est jouissant, inconnu et flou. Dans cette ambiance à la David Lynch, Franky Gogo est présenté comme une créature venant d’une autre planète. Soit, une figure non binaire et mythique.

The Purple Rest est une histoire de romance avec trois personnages, Franky Gogo, L’homme et La Love Machine. En ce qui concerne les images, on peut voir deux styles distincts. En premier lieu, les images du bureau, de l’employé et de tout ce qui concerne l’homme maigre sont nettes et tranchantes, les couleurs sont profondes. Ensuite, ce qui se trouve à l’intérieur de la Love Machine est évanescent et mélancolique. La machine, conçue par Roxane Marquant, délivre ses secrets et ses propres fluides, si bien que l’homme maigre en pleure à la fin de la vidéo. Dans ses pieds, une mare de souvenirs perdus peut-être pour toujours ? La question que l’on se pose en regardant : Qui aime qui ?

HSRS et Franky ont créé un clip et un single d’amour et de mondes fantasmatiques irréels qui nous donnent des frissons.

A lire aussi : LARBALESTIER CHANTE L’ADDICTION SEXUELLE DANS SON NOUVEAU SINGLE

Fast and Too Much, le nouvel EP

Avec The Purple Rest, Franky Gogo tire encore plus le rideau pour dévoiler son dernier EP, Fast and Too Much. Fidèle à son style, iel se penche sur le thème de la transidentité qui est pour lui une cause à défendre. L’artiste a déjà abordé ce sujet dans ses projets de danse et de musique.

FERMER
FERMER