Ecosse, Kezia Dugdale remporte son procès

En Ecosse, l’ancienne présidente du parti travailliste, Kezia Dugdale, est ressortie victorieuse de son procès, mercredi 27 mai. Depuis deux ans, elle affrontait un blogueur en justice pour “haine...
© Ken Jack/Getty Images

En Ecosse, l’ancienne présidente du parti travailliste, Kezia Dugdale, est ressortie victorieuse de son procès, mercredi 27 mai. Depuis deux ans, elle affrontait un blogueur en justice pour “haine et homophobie” en ligne. 

“Soulagée”. Le 27 mai, en Ecosse, Kezia Dugdale a annoncé sa victoire judiciaire dans son procès l’opposant au blogueur indépendant Stuart Campbell à la cour de justice Écossaise. En 2017, l’internaute l’avait poursuivi pour diffamation après la présidente du parti travailliste ait, selon lui, fait de faux témoignages à son encontre. Dans un verdict final, la justice s’est prononcée  en faveur de la femme politique, approuvant son signalement comme juste. “Le tweet du poursuivant était une remarque désobligeante contenant une attaque gratuite à l’homosexualité du père d’Oliver Mundell.”, peut-on lire dans le communiqué du jugement, “les commentaires du plaignant ont peut-être été exprimés  avec virulence, si ce n’est par pure provocation.”

En sortant du procès, Kezia Dugdale s’est empressée d’exprimer sa satisfaction sur twitter. “Je ne remercierais jamais assez The Daily Record de leur enthousiasme et leur détermination dans [la médiatisation de l’affaire}.”, a-t-elle exprimé, “Le droit de tous les Ecossais d’exprimer librement leurs opinions était au cœur de cette affaire. Ce droit important a eu le soutien nécessaire aujourd’hui.” La présidente du parti travailliste a ensuite remercié toutes les autres personnes qui l’ont accompagné dans cette épreuve.

Un procès de longue haleine

Dès l’ouverture du procès, Stuart Campbell avait requis 25 000 livres sterlings comme forme de dédommagement face à ces accusations. Finalement, la cour du sheriff à Edinburgh avait prononcé son verdict en faveur de la Kezia Dugdale. Le blogueur a alors fait appel auprès de haute juridiction civile et la cour d’assises. Mais, là encore, il n’a pas eu gain de cause dans l’affaire judiciaire, comme le présente la situation aujourd’hui. 

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE