pma pour toutes

Tribune du JDD : Un réexamen de la PMA pour toutes exigé en septembre

Dans une tribune du JDD, samedi 30 mai, des français.ses ont exigé une seconde lecture du texte en septembre.  Voici la tribune du JDD : « Depuis plusieurs semaines, notre...

Dans une tribune du JDD, samedi 30 mai, des français.ses ont exigé une seconde lecture du texte en septembre. 

Voici la tribune du JDD : « Depuis plusieurs semaines, notre pays connaît une crise sanitaire sans précédent qui a déjà touché plusieurs dizaines de milliers de Françaises et de Français. Face à la brutalité et à l’immédiateté de ladite crise, le calendrier législatif a été considérablement modifié et n’a pas permis l’adoption en seconde lecture du projet de loi relatif à la bioéthique.

Nous, parlementaires, associations, médecins, juristes, philosophes et personnalités, vous demandons d’inscrire ce projet de loi en seconde lecture dès le mois de septembre 2020. Nous sommes mobilisés depuis de nombreuses années pour permettre à toutes les femmes de jouir des mêmes droits dans l’accès à une Procréation Médicalement Assistée (PMA) prise en charge par la sécurité sociale et ce, indépendamment de leur identité de genre, de leur orientation sexuelle ou de leur statut matrimonial.

A lire aussi : PMA, les initiateurs de la réforme interpellent le premier ministre

Une réforme urgente

Nombre de concitoyennes et concitoyens nous interpellent sur l’urgence légitime d’agir et nous partageons leur impatience. Nous ne pouvons plus accepter que certaines d’entre elles, parce que célibataires ou en couples lesbiens, soient contraintes de prendre des risques sanitaires, juridiques, psychologiques et financiers en pratiquant des PMA sans encadrement médical ou à l’étranger.

La crise que nous traversons a d’ailleurs mis en péril de nombreux projets parentaux. Par la fermeture temporaire dans plusieurs pays européens des centres de procréation médicalement assistée, beaucoup de traitements et procédures de PMA ont subi un coup d’arrêt et ce, pour une durée encore indéterminée. Nous ne pouvons pas nous résigner à ce que la crise sanitaire soit le réceptacle de nouvelles discriminations et le théâtre d’un énième report d’une loi, promesse du candidat Emmanuel Macron, permettant à toutes celles qui le souhaitent de fonder une famille.

A découvrir également : PMA, l’Inter-LGBT déplore « l’absence l’engagement du gouvernement »

Des femmes déchirées

Inexorablement, chaque jour qui passe est une déchirure de plus pour toutes ces femmes discriminées dans l’accès à cette pratique médicale. Chaque jour qui passe est une chance en moins de pouvoir mettre au monde un enfant et de lui transmettre son amour. C’est la raison pour laquelle nous demandons l’inscription à l’ordre du jour du Parlement, l’examen en seconde lecture du projet de loi de révision des lois de bioéthique dès le mois de septembre 2020. Nous ne cesserons de le répéter : l’égalité de droits n’attend pas. Elle ne nuit pas à notre société, au contraire, elle l’élève. »

A relire : PMA, la réforme repoussée une nouvelle fois

Les signataires (LGBTQI+)

Catherine CLAVIN, Co-Présidente de l’APGL ; Inter-LGBT  ; Emilie DURET, co-présidente de l’Association Française des Avocats LGBT+ ; Florent BERDEAUX, co-président de l’Association Française des Avocats LGBT+ ; Joël DEUMIER, ancien président de SOS Homophobie ;  Omar DIDI, Président du MAG Jeunes LGBT ; Terrence KATCHADOURIAN, Secrétaire Général de STOP HOMOPHOBIE ; France.TV pour tou.te.s  ; Nicolas NOGUIER, Président Fondation Le Refuge ; Marame KANE, co-présidente du centre LGBTQI+ Paris-IDF ; Emil, Youtubeur et Vidéaste Chez Papa Papou ;  Les Bascos ; NOSIG – Centre LGBTQI de Nantes ; Catherine BESSIS, coprésidentes de France.tv pour tou.te.s ; Frédérique-Marie LAMOURET, coprésidentes de France.tv pour tou.te.s ; Daniel LELLI, cofondateur de France.tv pour tou.te.s ; ; Jean-Loup THEVENOT, Président du Centre LGBT+ 66 ; Tatiana CORDIER-ROYER, Coprésidente du Centre LGBTI de Touraine ; Elisabeth MASSET, ancienne co-présidente de l’association David & Jonathan ; Frédéric HAYS, Président d’ADHEOS ; Frédérick GETTON, président CENTR’EGAUX, association des Centristes et Démocrates LGBT ; Hervé GASTAUD, co-président Les Progressistes LGBT+ ; La Gom’53 ; Jérémy Faledam et Véronique Godet, coprésident.e.s de SOS homophobie

Retrouvez la tribune du JDD ici.

Source : JDD

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE