Personnalités gays les plus suivies, c’est à vous de voter !

Après Thomas de « L’amour est dans le pré », élu personnalité LGBT+ préférée des Français, le classement s’étoffe et gagne du terrain. Visibles sur tous les réseaux et médias, quelles...

Après Thomas de « L’amour est dans le pré », élu personnalité LGBT+ préférée des Français, le classement s’étoffe et gagne du terrain. Visibles sur tous les réseaux et médias, quelles seront les personnalités que vous suivez le plus ? Bien qu’elles soient toutes importantes, seules cinq de ces dix icônes figureront au TOP 10 des personnalités les plus consultées, dans notre numéro de Septembre. Vous avez jusqu’au 7 août prochain pour voter.

Stéphane Bern

Présent sur tous les fronts, Stéphane Bern reste l’animateur illustre de ses débuts, chez France 2 (Secrets d’Histoires, Comment ça va bien !) comme chez RTL (A la bonne heure et Les Grosses Têtes) Depuis quelques mois, la personnalité s’implique même dans le loto du patrimoine.

Alex Goude

Militant remarqué de la communauté LGBT, Alex Goude fait ses débuts sur Disney Channel, avant d’animer, quelques années plus tard, La France a un incroyable talent sur M6,. En 2016, il oppose ses idées pendant un débat houleux sur la GPA, face à Henri Guaino Hors du petit écran, l’artiste s’implique à la défense des animaux, en soutien à l’Association Stéphane Lamart.

Christophe Beaugrand

Christophe Beaugrand débute sa carrière sur le petit écran, en 1997. En 2009, l’animateur s’illustre dans la couverture quotidienne de Secret Story, avant de succèder, six ans plus tard, à Benjamin Castaldi, à la présentation du prime hebdomadaire  Le 19 décembre dernier, l’icône répond à l’appel de campagne de l’association Urgence Homophobie, pour le clip « De L’amour ».

Mika

Mika se lance dans la chanson, en 2009, avec son clip « Relax, Take it easy » et devient rapidement célèbre dans l’industrie musicale. Trois ans plus tard, l’interprète révèle son homosexualité. En 2014, il remplace de Louis Bertignac dans The Voice, poste qu’il occupe encore aujourd’hui. Loin de la communauté LGBT, Mika soutient les causes humanitaires et sociales.

Matthieu Delormeau

Mathieu Delormeau fait ses débuts à la télévision, en 2003, dans On ne peut pas plaire à tout le monde. L’animateur se fait rapidement un nom sur le petit écran et enchaîne la présentation d’émissions à succès, Les Anges de la télé-réalité ou encore Tellement Vrai. L’animateur ne revendique pas directement son homosexualité mais ne s’en cache pas, pour autant.

Alex Ramirez

Le « Jim Carrey » de la France.  A 29 ans, Alex Ramirès est déjà très remarqué aux côtés des grands noms, Yann Barthès, Arthur et Arnaud Tsamère. En pleine tournée de son second One-Man Show, Sensiblement viril, l’icône gay souhaite s’écarter des clichés homosexuels. Sur YouTube, avec Low Cost, il aime parodier des clips et films connus.

Christophe Willem

Christophe Willem se lance dans la musique, après sa victoire dans Nouvelle Star. Avec la sortie de Double Je, le chanteur se fait rapidement un nom dans l’industrie  musicale. Depuis, il enchaîne les succès jusqu’à son cinquième album. En décembre 2018, il s’allie à la campagne d’Urgence Homophobie et prête sa voix dans le clip, « De L’amour ».

Eddy de Pretto

Dès ses débuts dans la musique, en 2017, Eddy De Pretto interroge la masculinité et l’hyper-virilité en société, avec « Kid ». Loin du militantisme LGBT, l’artiste gay ne cherche qu’à mettre en lumière sa vie et sa réalité.  « J’essaie de parler de mon histoire personnelle et de la normaliser le plus possible, plutôt que d’être le premier pédé à lier le rap et la chanson française.»

Vincent Dedienne

Vincent Dedienne trouve sa vocation, avec le spectacle de Muriel Robin, en 2001. Durant sa carrière, le comédien se fait, peu à peu, un nom, aux côtés de François Rollin, Yann Barthès et Laurent Ruquier. En 2017, il fait son coming-out, lors de son spectacle, « S’il se passe quelque chose ». Un an plus tard, il participe au clip de lutte contre l’homophobie, « De L’Amour ».

Emmanuel Moire

Emmanuel Moire se fait remarquer durant la comédie musicale de Dove Attia, Le Roi Soleil, en 2004. Deux ans plus tard, l’artiste lance son premier album solo, « Là où je pars ». En 2009, il dévoile officiellement son homosexualité. Dix ans plus tard, l’icône reste toujours autant suivi, avec sa mobilisation contre l’homophobie, dans le clip « De L’Amour », et le succès de son titre, « Le Héros ».

Vous aimerez aussi :