maison arc-en-ciel

Tour d’horizon des associations : Maison Arc-en-ciel Luxembourg

Antenne de la fédération Arc-en-ciel Wallonie la maison arc-en-ciel de la province de Luxembourg est lancée à Virton (Belgique), en 2014. Pendant six ans, l’antenne oeuvre à la création...
maison arc-en-ciel
Crédit photo : MAC LUX

Antenne de la fédération Arc-en-ciel Wallonie la maison arc-en-ciel de la province de Luxembourg est lancée à Virton (Belgique), en 2014. Pendant six ans, l’antenne oeuvre à la création d’un espace bienveillant pour tou.te.s, sensibilise et lutte contre les discriminations. Aujourd’hui, elle continue à se mobiliser pour faire, comme beaucoup, de la Belgique un pays LGBT-friendly. Sophie Cornet, chargée de communication au sein de Mac Lux, revient sur le parcours de l’association.

Ca fait maintenant six ans que votre association existe. Qu’est-ce qui explique sa pérennisation, son succès ?

La Maison Arc-en-Ciel est le seul service dédié aux LGBTQI+ et à leurs proches dans la province de Luxembourg. Avant, les habitant·e·s devaient se rendre dans les grandes villes pour trouver des associations communautaires.

Les actions de la Maison Arc-en-Ciel depuis sa création, les différents groupes d’entraide, l’expertise et la motivation de son équipe et de ses volontaires expliquent son succès.

Y a-t-il un projet dont vous soyez fiers ?

Nous sommes fiers de nos accompagnements qui s’apparentent davantage à du travail peer-to-peer qu’à du travail social. Chacun peut échanger avec ses richesses, avec ses errements et ses détresses passés et avec le sentiment communautaire, véritable soutien pour tous. 

A lire aussi : LA BELGIQUE À L’AVANT-GARDE DU CHANGEMENT DE GENRE 

Notre point fort est l’accompagnement des personnes trans grâce à notre volontaire Lola et des (candidat.e.s) réfugié·e·s. Mais tous les projets concourent au bien-être communautaire et au renforcement de l’inclusion, notamment en luttant contre l’homophobie et la transphobie.

maison arc-en-ciel
Crédit photo : MAC LUX

Vous êtes énormément mobilisés sur le plan LGBTQI+. Ce dynamisme dans vos actions est-il la conséquence d’une indépendance de votre association ?

Le dynamisme de nos actions est lié à la motivation et à l’implication de l’équipe et des volontaires mais aussi aux différents groupes d’entraide que la Maison Arc-en-Ciel soutient au quotidien. Ces groupes d’entraide (trans*, réfugiés LGBT, jeunes,…) sont très actifs.

Notre association ne travaille pas seule. Agréée par la Région Wallonne, elle est adossée au Centre d’Action Laïque du Luxembourg et aussi membre d’Arc-en-Ciel Wallonie, la coupole wallonne des associations LGBTQI+, avec laquelle elle peut mener des actions de plus grande ampleur.

Quels seront vos prochains projets ?

Nous planchons sur deux projets importants pour 2021, dont le premier est l’organisation d’un festival trans* dans le cadre d’un projet INTERREG Grande Région. C’est pour nous une belle coopération transfrontalière entre la Maison Arc-en-Ciel (Belgique), La Cigale (Grand-Duché) et l’Association Nationale Transgenre – section de Metz (France).

Ensuite, nous concrétisons la réalisation d’une exposition de photographies suite à l’appel à projets lancé par le Fonds Forbidden Colours. En partenariat avec Arc-en-Ciel Wallonie, l’exposition répondra à la thématique proposée par les créateurs du fonds : « l’Urgence ». Elle va illustrer les réfugiés qui ont dû quitter l’Afrique à cause de leur orientation sexuelle ou identité de genre.

Plus d’infos :

maison arc-en-ciel

Retrouvez l’actualité de Maison Arc-en-Ciel Luxembourg sur son site web et sur leur page Facebook.

Infos pratiques : 87 avenue bouvier, 6762 Virton (Province de Luxembourg, Belgique), +32 63 22 35 55.

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE