Garçon Magazine, l’après-midinale infos chaudes Gay

Un après-midi, un flash. Chaque jour, Garçon Magazine vous concocte une série d’actualités coups de cœur, en France et à l’étranger. Voici les petites News de Garçon Magazine :...

Un après-midi, un flash. Chaque jour, Garçon Magazine vous concocte une série d’actualités coups de cœur, en France et à l’étranger.

Voici les petites News de Garçon Magazine :

Oui, mais en toute sécurité. Après une approbation de la municipalité, sauvons notre fierté, une marche des fiertés, aura lieu à Berlin le 27 juin, après que la municipalité l’ai, Intitulée « Berlin Pride : sauvons notre communauté », l’événement devra respecter les restrictions relatives au contexte de la pandémie, soit moins de 1000 participant.e.s et 1,5 m de distanciation sociale.« Nous pensons qu’une CSD/Pride doit également être visible et avoir lieu dans les lieux publics », est-il écrit sur la page de officielle de la pride Berlinoise Initiative de Nasser El-Ahmad, il viendra remplacer la manifestation officielle, prévue le 25 juillet sous une forme virtuelle et la devise « Ne cachez pas votre fierté ».

Le clip musical du jour : James Indigo – Daddy’s coming home

Un devoir de pardon. Le premier ministre Canadien, Justin Trudeau, a dévoilé le projet de construction d’un mémorial LGBTQI+ à Ottawa, lundi 18 mai. Le monument fera face au de la cour suprême Canadienne et du parlement et couvrira la période allant de 1940 au milieu des années 1990. A l’époque, un dispositif, The Fruit Machine, évincaient les personnes LGBTQI+ de l’armée et du service civique, jugés comme une menace pour la sécurité nationale. La communauté était victime d’outings, de discriminations et d’agressions à leur travail, dans leurs familles et cercles d’amis, et les espaces publics. Une « purge » qui a amené à une vague de suicides. Le projet devrait aboutir en 2024.

La bande annonce film du jour : Mr Leather

Découvrez la critique du film, disponible du Queerscreen.

Un retour en arrière. La Hongrie a validé le projet de loi controversé contre la reconnaissance du genre, l’article 33, mardi 19 mai. 133 députés de l’assemblée ont voté en faveur de l’abolition des droits de la communauté trans, 57 personnes s’y sont opposées. Le texte stipule que le genre doit être défini « selon le sexe biologique, sa naissance et son génome ». « Nous utiliserons toutes les voies juridiques possibles pour contester cette loi devant les tribunaux hongrois et internationaux », a rétorqué Tamas Dombos, membre du conseil d’administration de l’Alliance hongroise LGBT, auprès de l’AFP. Cette loi, qui a fait grand bruit en Europe, avec le #Drop33, marque « le retour à une époque sombre ».

La bonne action du jour : Comment enseigner l’homosexualité à des hétéros ?

Enfin ! La police a ordonné la libération des 19 jeunes Ougandais LGBTQI+ détenus en prison, lundi 18 mai. Le 29 mars, la police avait arrêté 23 personnes dans un refuge, Les Enfants de la fondation du soleil.. Le motif, elle les accusaient de propager le virus et de désobéir aux restrictions liées au confinement. Les forces de l’ordre avaient libéré quatre personnes à cause de leur état de santé. Les autres détenus étaient victimes de sévices physiques et psychologiques. Quelques jours plus tôt, les magistrats avaient autorisé au Forum de promotion et sensibilisation sur les droits humains de représenter les détenus.

La photo sexy du jour : Federico Rubini

Retrouvez la précédente midinale ici

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE