correspondant

Homophobie, un correspondant de RTL est agressé à New York

Un correspondant français de RTL, Philippe Corbé a subi une agression homophobe à New-York, mardi 29 juillet. Le professionnel se trouvait dans un restaurant avec son mari, dans le...
correspondant

Un correspondant français de RTL, Philippe Corbé a subi une agression homophobe à New-York, mardi 29 juillet. Le professionnel se trouvait dans un restaurant avec son mari, dans le soirée.

Effroyable ! Un correspondant français de RTL, Philippe Corbé, a été victime d’une agression homophobe à New York, mardi 29 juillet. Selon son tweet, il mangeait dans un restaurant avec son conjoint, “autour de 22h25”. “Cet homme m’a attaqué et frappé à deux reprises pendant que je tentais de protéger mon mari.”, a-t-il écrit sur le réseau social. Dans son témoignage percutant, il précise que la police, présente sur les lieux, n’a pas réagi. Les deux victimes ont été admis aux urgences pour leurs blessures, mais ont pu sortir rapidement. Le professionnel n’a pour le moment pas déposé plainte contre l’auteur de son attaque, ni même engagé une procédure contre l’inaction des forces de l’ordre. 

Sur la publication du correspondant de RTL, des collègues, des proches mais aussi d’autres internautes ont exprimé leur émoi et soutien. “Cher Philippe, tout RTLFrance est à tes côtés et en soutien face à cet acte barbare. Amitiés.”, a exprimé Régis Ravanas, directeur général du groupe M6. D’autres journalistes français et étrangers ont également dénoncé cet acte homophobe et soutenu le couple, comme Hugo Clément, Thibaut Geffrotin ou encore Théo Maneval. 

Une précédente agression, en France

Depuis samedi 25 juillet, la photo choc d’une agression homophobe émeut les internautes et élus politiques. En cause; deux hommes, David Talaga et son compagnons, ont été attaqués dans le 11e arrondissement, mardi 21 juillet. L’une des deux victimes a le visage ensanglanté, ainsi que des blessures à son arcade gauche, son nez et sa bouche. 

A lire aussi : Grindr, un étudiant américain laissé pour mort après un rendez-vous

Suivant un premier témoignage, les internautes ont vite réagi à la bouleversante photo sur Facebook et Twitter. Parmi eux, la mairesse Anne Hidalgo a adressé son soutien au couple gay, avant de dénoncer “cette agression inacceptable.”. “L’homophobie n’aura jamais sa place à Paris. Les coupables doivent être identifiés et poursuivis.”, a-t-elle écrit sur Twitter, en légende du retweet d’un utilisateur Terrence Katchadourian. D’autres élus et militants ont, sur le même schéma, exprimé leurs réactions, parmi Frédéric Potier (délégué à la DILCRAH) et Mounir Mahjoubi. 

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE