Image+Nation

Image+Nation : Découvrez six films du festival

...
Image+Nation

Il reste encore quelques jours pour découvrir les pépites du festival Image+Nation. En conséquence, on vous propose six films incontournables à regarder sans plus attendre.

Voici notre sélection de films du festival Image+Nation :

Futur Drei (No hard feelings) de Fariaz Shariat

Fils d’immigrés iraniens, un jeune homme gay, Parvis, mène une existence libre en Allemagne, dans les bars gay et les applis de rencontres. Un jour, il fait la rencontre d’un frère et d’une sœur dans le centre communautaire où il travaille. De cette double relation naissante, amoureuses pour l’un et amicale pour l’autre, de véritables liens vont se nouer. Sauront-ils surmonter les obstacles du regard sociétal ? Dans une autobiographique réaliste et percutante, Fariaz Shariat dépeint minutieusement des portraits de personnages vivants de manière précise et sans cache. Le résultat : un véritable récit d’apprentissage se met en place. Remarquable !

El Cazador (Young Hunter) de Marco Berger

A tout juste 15 ans, Ezequiel a déjà conscience de son attirance pour les hommes. Pendant les vacances d’été, il fait la rencontre de Mono, de six son aîné, un skateur taciturne mais sexy. Les deux garçons vont rapidement découvrir les joies de la sexualité gay, entre désir et intimité. Mais, cette liaison saura-t-elle passer la saison ? Fidèle à son art, Marco Berger signe une fantastique romance juvénile. En son sein, il y mêle les ingrédients dont il est le seul maître : danse des regards, silences, discordances entre réalité et imaginaire, désir gay masculin. Enivrant !

Monsoon de Hong Khaou 

Dans une Asie au trafic chaotique, un soldat britannique, Kit, revient sa patrie natale de Saigon pour la première fois depuis 30 ans. Alors qu’il est en perte de repères, il va faire une rencontre inattendue sur sa route et qu’il l’aidera à renouer avec son passé. Une liaison va-t-elle en découler ? Dans une parfaite maîtrise de l’image, Hong Khaou traite simplement et fidèlement l’homosexualité au rythme d’une quête identitaire et des saisons : aventures sans lendemain, amitiés naissantes, etc. Poignant !

Suite de la sélection pour Image+Nation :

Unsound de Ian Watson

Un jeune homme, Noah, mène une vie de débauche, faite de relations sans lendemain et soirées très alcoolisées. Alors qu’il est en pleine tournée artistique avec son amie Moniqua, il décide de tout changer dans son mode de vie et de trouver un sens à sa vie. Lorsqu’il rencontre Finn, une personne trans et sourde en pleine transition, il va se mettre en tête de l’accompagner dans cette dure étape de la vie. Mais, saura-t-il tenir sa promesse ? Dans une réalisation unique en son genre, Ian Watson conte divinement l’histoire d’un duo improbable qui va devoir affronter les regards méfiants de la société. Au rythme de l’apprentissage de la langue des signes et de la musique, une véritable quête sensationnelle vers l’acceptation, la compréhension et la tolérance mutuelle va se mettre en place. Haletant !

Ask any buddy de Evan Purchell

Avant l’arrivée du cinéma LGBT grand public (Avec Amour, Simon, Appelle-moi, etc.), la population gay doit se rendre les salles pour adulte pour découvrir les films communautaires. Fidèle à l’époque des années 1960-80, une centaine de films explore alors les sujets allant du coming-out aux histoires romantiques. Mais, quelle était donc la qualité de ces films du patrimoine culturel LGBT ? Dans une incroyable compilation, Evan Purchell compile 125 films dans un seul et même format. Le résultat : un important kaléidoscope met à l’honneur des images rares de cette époque souvent oubliée, post-Stonewall. Magnifique !

A lire aussi : Scènes de films cultes LGBTQI+ : « Le Monologue », Call me by your name

Ahead of the curve de Jen Rainin & Rivkay Beth Medow

A tout juste 20 ans, une jeune militante lance la première revue lesbienne au monde dans les années 1990. Son objectif est alors de mettre à l’honneur sa communauté, jusqu’alors invisibilisée. Saura-t-elle redorer l’image des lesbiennes ? Au fil de témoignages et d’images d’archives, Ahead of the curve met en abîme l’incroyable histoire du magazine Curve, de sa création à aujourd’hui. Dans ce parcours minutieux, il s’arrête de temps à autre sur la relation qui lie ses deux fondatrices, Jan et Frances. Sublime ! 

Découvrez d’autres films comme ceux-ci sur le site de Image+Nation.

Avatar

FERMER
FERMER