Guillaume et Grégory, de la fondation d’une famille homoparentale

...
Guillaume et Grégory

Guillaume et Grégory sont en couple depuis 12 ans et mariés depuis cinq ans. Cette année, ils ont eu leur premier enfant grâce à une GPA au Canada. Ils témoignent. 

Un parcours très difficile. Guillaume et Grégory, en couple depuis 12 ans, ont toujours voulu avoir un enfant. Alors que l’option de GPA a toujours été évidente pour Guillaume, son mari pense également à la possibilité d’adopter via une agence. Finalement, les deux hommes choisissent de recourir à la GPA, plus pertinente et facile, avant de prendre “le temps de réfléchir à ce projet” pendant deux ans. “Au début, nous n’avions pas les finances suffisantes.”, confie Guillaume, peiné. Mais rapidement, le couple arrive à mettre toutes les chances de leur côté et se lancent dans les démarches. C’est le début d’une longue et difficile aventure.

Un parcours semé d’embûches

Suivant cette décision, Guillaume et Grégory se rapprochent des associations homoparentales pour obtenir des informations. De fil en aiguille, ils sont mis en contact avec “les différents interlocuteurs nécessaires à la réalisation d’une GPA éthique et altruiste, c’est-à -dire que la surrogate (ou mère-porteuse) le fait par don de soi et en totale dévouement sans aucune contre partie financière.. Pendant trois ans, ils recourent aux services de deux donneuses d’ovocytes et trois surrogates et rencontrent ainsi des personnes formidables. Pourtant, l’affaire n’est pas aisée. Les agences [nous] mettaient la pression pour qu’on choisisse la première car ils ont beaucoup de demandes et peu de candidats.”, explique le père de famille.

A lire aussi : BORDEAUX : UN JEUNE HOMME GAY MIS À LA RUE TROUVE UN TRAVAIL

Contre toute attente, tous mènent à l’échec, parmi lesquels notamment le dernier en 2017. Néanmoins, Guillaume et Grégory décident de ne pas lâcher leurs efforts pour avoir un enfant. Leur acharnement finit par payer lorsque les deux hommes assistent enfin à la naissance de leur petite fille, Lilly, huit mois plus tôt, grâce à Cindy, leur dernière surrogate. Aujourd’hui, ils ressortent heureux de cette belle expérience, qu’ils souhaitent d’ailleurs renouveler à l’avenir, et forment ainsi une belle famille homoparentale en compagnie de leur surrogate, Cindy. “Nous aimerions agrandir notre famille. Nous sommes en cours de réflexion notamment sur la question financière.”, conclut Guillaume, précisant que Cindy serait prête à porter leur enfant, si l’occasion se présentait une nouvelle fois. Magnifique !  

Découvrez également : Le Refuge Lyon lance un marché de Noël numérique

Plus d’infos : 

Si, comme Guillaume et Grégory, vous souhaitez partager votre histoire, de toute nature soit-elle, envoyez un mail à l’adresse suivante : journaliste@garcon-magazine.com. Nous serons ravis de la relayer.

Guillaume et Grégory ont également témoigné dans l’émission « Parentalités LGBT » de Chez Papa Papou.

Avatar

FERMER
CLOSE