Garçon Magazine

Garçon Magazine : On fait le récap de l’actu’

...
Garçon Magazine

Gus Kenworthy, PMA, Maxime Cochard, Rachel Levine… Découvrez les actus qui ont fait la une sur le site web de Garçon Magazine, cette semaine.

Garçon Magazine article n°1 : Gus Kenworthy prend la pose pour son livre-photos

Pour un nouveau livre-photos, publié cette semaine, Gus Kenworthy a posé chez lui devant l’objectif du photographe Brian Kaminski. Le livre de 44 pages s’intitule At Home with Gus Kenworthy (« A la maison avec Gus Kenworthy »), et avec lui le skieur olympique « nous invite à faire le tour dans son domicile à Los Angeles et à voir cette jolie évasion ou habitent lui et Birdie quand il ne pratique pas sa prochaine sortie sur la piste de ski ». Et cette description n’est pas fausse, car on voit sur certaines photos le skieur en sous-vêtements, s’habillant dans sa chambre, couvert d’une serviette sur sa terrasse ou bien allongé sur son canapé jouant de la guitare.

Loi bioéthique : le Sénat envisage le retrait de la PMA

Ce mardi 19 janvier, les sénateurs ont démarré l’examen de la loi bioéthique en seconde lecture. Avant que les discussions ne commencent, certains d’entre eux ont exprimé leur volonté de retirer la PMA du texte. « Cette technique médicale deviendrait demain fondée sur une réponse à une demande, sur la satisfaction d’un désir, quelle que soit la légitimité de cette demande ou de ce désir.”, avance la sénatrice LR Muriel Jourda, reprenant ainsi les revendications de LMPT. La seconde interrogation posée tient à la banalisation par le législateur de l’absence de filiation paternelle.”, a-t-elle ajouté. 

Garçon Magazine article n°3 : Etats-Unis : Joe Biden nomme une élue trans

Le 46e président des Etats-Unis, Joe Biden, a nommé l’élue trans, Rachel Levine, comme secrétaire chargée de la santé, lundi 18 janvier. “La doctoresse Rachel Levine va apporter l’encadrement régulier et l’expertise essentielle dont nous avons besoin pour aider les personnes à surmonter la pandémie. Et ce, quelles que soient leur orientation sexuelle, leur identité de genre, leur religion ou encore leur couleur de peau. Elle va ainsi répondre aux besoins du pays dans ce moment critique et bien au-delà.”, a déclaré Joe Biden, pour appuyer la nomination de l’élue trans. “Elle est un choix historique et une personne profondément qualifiée pour aider nos administrations à mener à bien les efforts sanitaires. », a-t-il poursuivi.

L’artiste Nats Getty fait son coming-out trans

Dans une publication sur Instagram, l’artiste Nats Getty a dévoilé publiquement sa transidentité et sa non-binarité, mardi 19 janvier. ”J’ai passé toute ma vie sans être en phase avec le corps dans lequel je suis né. J’ai été enfermé dans une apparence extérieure qui ne correspondait pas à mon état d’esprit.”, a-t-iel notamment écrit dans une lettre qu’iel a publié sur son profil Instagram. Dans sa finalité, l’icône de la mode a notamment révélé qu’elle commence pas à pas à découvrir qu’iel est réellement. Une progressive acceptation qu’iel a choisi de mettre en avant en s’affichant avec sa partenaire de toujours, Gigi Gorgeous, influenceuse trans sur YouTube.

Garçon Magazine article n°5 : Netflix va adapter un roman graphique gay en série

D’un genre similaire à Love, Victor, Netflix a annoncé le tournage imminent d’une série adaptée d’un roman graphique gay, Heartstopper, mercredi 20 janvier. « Nous sommes profondément attachés à tous les jeunes gens qui parviennent à s’identifier dans notre contenu.”, a publié Netflix dans un communiqué. “Et nous avons bon espoir que beaucoup de gens, quels que soient leur âge ou leur identité, se reconnaîtront dans cette série à la fois osée et réjouissante. », a ajouté la plateforme. Le projet devrait comprendre huit épisodes. Il n’y a pour le moment aucune date de diffusion, mais le tournage devrait se tenir au Royaume-Uni. 

Propos LGBTphobes : Renew Europe expulse un député lituanien

En Europe, le parti Renew (Renaissance) a expulsé un député lituanien pour ses propos LGBTphobes, mercredi 20 janvier. La décision fait suite à un vote presque unanime de la formation politique, pour sanctionner cette prise de parole controversée. “En tant que famille politique, nous sommes profondément engagés dans la sauvegarde et le développement des droits des personnes LGBTI+. Les propos de M. Uspaskich sont incompatibles avec les valeurs qui nous sont chères et qui le placent en dehors de notre famille.” , a notamment pointé le communiqué. A ce titre, l’expulsion prend effet immédiatement.

Garçon Magazine article n°7 : Un élu parisien gay au coeur d’un scandale de viol

L’élu parisien et ouvertement gay, Maxime Cochard et son compagnon sont au coeur d’un scandale de viol, depuis le 21 janvier. “Nous venons de découvrir sur le réseau social Twitter des accusations publiques de viol et d’agression sexuelle à l’encontre de Maxime Cochard et de son conjoint, adhérents du PCF Paris.”, a notamment déclaré l’antenne parisienne du parti politique dans un communiqué. En conséquence, le conseil administratif de la section parisienne du PCF a demandé la démission de l’élu et de son partenaire de vie, tous deux adhérents. 

Un conte inclusif hongrois doit avertir son public

Depuis le 19 janvier, un conte inclusif hongrois doit inscrire un avertissement aux lecteur.rice.s dans ses pages. En cause, l’autorité de protection des consommateurs du pays a avancé les “motifs de comportement s’écartant des rôles de genre traditionnels” pour justifier la décision. “L’ouvrage est vendu comme un conte de fées, nommé comme tel et répertorié dans cette section. Or, il cache le fait qu’il dépeint des comportements inadéquats avec les genres traditionnels.”, a de son côté déclaré le gouvernement, à l’origine de la mesure, dans un communiqué, qu’a cité en partie Reuters. En conséquence, l’institution a également exigé à l’autrice de mettre des avertissements dans toutes ses autres œuvres, comme Le pays des merveilles est pour tou.te.s.

Garçon News article n°9 : DRAG RACE : UNE QUEEN AU COEUR D’UN SCANDALE SEXUEL

Depuis vendredi 22 janvier, la drag-queen Soju, ancienne participante de Rupaul’s Drag Race, est au coeur d’un scandale sexuel. En cause, de nombreux internautes lui ont fait un procès d’intention, enchaînant les accusations à son encontre. Face à cette déferlante numérique, l’artiste a nié en bloc tout ce qui lui est reproché. “J’ai anticipé ces plaintes après que des menaces et une tentative d’extorsion m’ont été envoyées en janvier 2020. Un contact me demandait de payer une grande somme d’argent et me menaçait de rendre ma vie difficile si je ne payais pas. J’ai des photos qui le prouvent.”, a notamment exprimé Soju dans un témoignage pour Out. Suivant cette prise de parole, la drag-queen a supprimé son compte Twitter. Elle a aussi passé son profil Instagram en mode privé. 

UN ANCIEN ÉLU NIGÉRIEN RÉAGIT AU COMING-OUT DE SON FILS

A peine un jour après, l’ancien élu nigérien, Doyin Okupe, a réagi aux révélations de son fils sur son homosexualité, vendredi 22 janvier. Dans un message publié sur Twitter, le politicien n’a exprimé aucune surprise concernant ce coming-out. “Je suis au courant de son orientation sexuelle depuis un moment déjà.”, a-t-il notamment déclaré sur Twitter. Pour autant, celui qui a été le conseiller de l’ancien président, Olusegun Obasanjo, n’a pourtant pas remis en question ses convictions. “Il sait que je suis chrétien et témoin de Jésus (un évangéliste). Je suis farouchement opposé à l’homosexualité sachant que c’est contraire aux préceptes de ma foi chrétienne.”, a-t-il justifié.

Garçon News article n°11 : Une femme s’interroge sur le lesbianisme de sa lapine

Pendant l’émission This Morning, une femme a interrogé un vétérinaire sur le lesbianisme chez les lapins, vendredi 22 janvier. En cause, l’intervenante a fait face à une situation relative à ce sujet, survenue quelques semaines plus tôt. Soit, un combat entre deux sœurs lapines, Hovis et Willow, qui a entraîné l’intervention d’Yvette. “21 semaines [après], Hovis continue à défier Willow et cherche [Yvette] du regard à chaque fois.”, confie la femme en question. “Ma lapine est-elle lesbienne ?”, a-t-elle alors demandé. Mal à l’aise dans un premier temps, le vétérinaire a fini par répondre à la femme. “Beaucoup d’animaux peuvent être gays. Près de 1500 espèces animales ont des comportements homosexuels. C’est tout à fait naturel. L’amour est l’amour.”, a-t-il alors émis.