Drag Race

Drag Race : une queen au coeur d’un scandale sexuel

...
Drag Race
Crédit photo : VH1

Ancienne participante à Rupaul’s Drag Race, la drag-queen Soju est au coeur d’un scandale sexuel. En cause, des internautes l’ont notamment accusé de rapports sexuels non consentis. 

Jamais une sans deux … ou plusieurs ! Depuis vendredi 22 janvier, la drag-queen Soju, ancienne participante de Rupaul’s Drag Race, est au coeur d’un scandale sexuel. En cause, de nombreux internautes lui ont fait un procès d’intention, enchaînant les accusations à son encontre. Face à cette déferlante numérique, l’artiste a nié en bloc tout ce qui lui est reproché. “J’ai anticipé ces plaintes après que des menaces et une tentative d’extorsion m’ont été envoyées en janvier 2020. Un contact me demandait de payer une grande somme d’argent et me menaçait de rendre ma vie difficile si je ne payais pas. J’ai des photos qui le prouvent.”, a notamment exprimé Soju dans un témoignage pour Out. Suivant cette prise de parole, la drag-queen a supprimé son compte Twitter et a passé son profil Instagram en mode privé. 

A la genèse du scandale …

Tout commence en octobre 2016 avec un certain Kev. Alors que le jeune homme est en état d’ébriété, il rencontre par hasard Ha (Soju, ndlr) sur sa route. La drag-queen lui propose alors de l’inviter à son domicile. En total blackout, Kev accepte rapidement sans s’imaginer ce qui va lui arriver. “La seule chose que je me rappelle est d’avoir marché entre mon appartement et sa voiture.”, confie-t-il. Alors, le lendemain, il demande à Ha/Soju s’ils avaient utilisé un préservatif pendant un possible rapport sexuel. Ce à quoi la drag-queen l’a dénigré de bute en blanc, le qualifiant de “salope”, ‘homme dégoûtant” ou encore “homme négligé”. 

A lire aussi : UN ÉLU PARISIEN GAY AU COEUR D’UN SCANDALE DE VIOL

Pourtant, les deux hommes ne cessent de se voir et d’avoir des rapports sexuels ensemble. A chaque fois, Kev se sent sale, honteux et coupable d’une situation qui avantage Soju. Deux ans plus tard, en janvier 2018, la drag-queen reprend contact avec Kev pour lui proposer d’être amis. Ce dernier refuse ce qui met un terme à cette relation malveillante et insidieuse. Cette année, Kev a aujourd’hui la force de se confier sur plus de deux années d’agression sexuelle à répétition. C’est la fin d’un calvaire. Enfin, pour lui ! 

https://twitter.com/mynameisntkev_/status/1352441577227096064?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1352599206888951808%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es2_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.pride.com%2Fnews%2F2021%2F1%2F22%2Fdrag-race-star-soju-accused-sexual-assault-pleads-extortion

Des témoignages en chaîne

Suivant cette prise de parole libérée, de nombreuses autres personnes ont fait part de problèmes similaires avec Soju. Un utilisateur, Pamela Escort, a révélé avoir fait face à une situation similaire à Kev, problème qui l’a empêché réaliser son rêve, devenir drag-queen. “Je pensais que tout le monde (les drag-queens, ndlr) était comme elle (Soju, ndlr).”, a-t-il exprimé sur le réseau social. “Il m’a mis dans une situation très malaisante il y a deux ans alors que j’étais un homme dans la fleur de l’âge à l’université.”, a notamment exprimé un certain Micah. Des tweets comme ces deux-là, il y en a ainsi des dizaines. Sacré revirement de situation.

https://twitter.com/mx_kevyn/status/1352524464878096387?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1352524467365265413%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es2_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.pride.com%2Fnews%2F2021%2F1%2F22%2Fdrag-race-star-soju-accused-sexual-assault-pleads-extortion

La communauté drag en prend (encore) un coup

Ce n’est pas la première fois que la scène drag américain fait face à un tel scandale. Lors de la diffusion de Rupaul’s Drag Race saison 12, la drag-queen Sherry Pie a été elle aussi au coeur d’un scandale sexuel. En cause, des internautes l’avaient accusé de tortures, pressions et actes sexuels non-consentis dans une chambre d’hôtel. En conséquence, la drag-queen en chef avait supprimé la plupart des apparitions de Sherry Pie de l’émission, l’empêchant même d’avoir sa place en finale. 

Découvrez également : DJALIL, VICTIME D’INCESTE PENDANT SON ENFANCE

Contrecoup des accusations contre Soju, certaines drag-queens ne sont pas restées silencieuses. “Je suis terriblement désolé. C’était très difficile à lire. Je suis content que tu aies trouvé une place où tu peux être toi-même et livrer ta vérité. Tu devrais être fier. Je suis sûr que tu as aidé beaucoup de personnes.”, a notamment déclaré Shea Coulée sur Twitter. D’autres drag-queens comme Denali, participante à la treizième saison de Rupaul’s Drag Race, ont également pris la parole. Cette prise de position ne devrait donc pas répondre aux attentes de Soju, qui a souhaité “patience et compréhension” de la part de sa communauté.