Garçon Magazine

Garçon Magazine : On fait le récap de l’actu’

...

Joe Biden, Chariots, JO de Tokyo, Dean Young… Découvrez les actus qui ont fait l’actu sur Garçon Magazine, cette semaine.

Garçon Magazine

Garçon Magazine article n°1 : Joe Biden lève le veto trans dans l’armée

Lundi 25 janvier, le 46e Président des Etats-Unis, Joe Biden, a signé un décret visant à lever l’interdiction des personnes trans dans l’armée. “Le Président Biden croit que l’identité de genre ne devrait pas être une barrière au service militaire. La force de l’Amérique se trouve dans sa diversité.”, peut-on lire dans un communiqué de la Maison Blanche. “Autoriser tous les américain à servir le pays est bénéfique pour l’armée. D’autant que l’inclusion est la force la plus efficace.”, précise encore ce dernier, mettant en avant l’importance de reconnaître les qualités et compétences de chacun.e. En conséquence, cette mesure clôt un premier chapitre Trump, à l’origine de cette politique discriminatoire. 

L’iconique sauna gay Chariots ferme ses portes

L’iconique sauna gay, Chariots SPA, a annoncé la fermeture de son site londonien, lundi 25 janvier. Contrecoup de la crise sanitaire, le lieu communautaire a subi une liquidation financière. “Je voudrais saisir cette opportunité pour dire merci à tous les clients et à la communauté gay dans son intégralité qui nous ont soutenu et ont fait le succès de l’enseigne pendant des années.”, a déclaré le propriétaire sur le site du sauna Chariots SPA. “Nous vous souhaitons le meilleur pour la suite.”, ont-ils ajouté. Jusqu’à maintenant, le site londonien, intitulé Vauxhall, était le seul établissement encore debout, avec une large influence à travers l’Europe. 

Garçon Magazine article n°3 : Un prêtre répond aux accusations “d’apologie de l’homosexualité”

Dans une tribune, le prêtre Ludovic Lado a clarifié la situation sur ses positions, démentant toute “apologie de l’homosexualité”, lundi 25 janvier. “Tout était parti de la critique du choix de Joe Biden de nommer dans son nouveau cabinet des personnes homosexuelles et transgenre, critique que je ne partageais pas du tout.”, a notamment précisé l’homme religieux. Toutefois, il a maintenu l’idée que toute personne, quelle que soit son orientation sexuelle, reste le/la bienvenu.e dans son Eglise, “sans pour autant faire l’apologie de l’homosexualité”. La doctrine est une chose et les rencontres humaines une autre. Je rappellerai la doctrine avant d’aborder ce que j’ai appris de ma fréquentation des personnes homosexuelles. », a martelé Ludovic Lado. 

Meurtre passionnel : la justice britannique rend son verdict

Plus de deux ans après les faits, la justice britannique a condamné Matthew Mason à la prison à vie pour un meurtre passionnel, lundi 25 janvier. Au cours de cette audience décisive, le juge Steven Everett a notamment pointé le caractère “délibéré”, “soigneusement préparé” et « impitoyable » du crime. “Les quelques jours précédant sa mort, vous lui avez donné rendez-vous dans des endroits secrets et spéciaux pour avoir des rapports sexuels. Vous avez pris une grosse clé et choisi ce spot. C’était une arme dévastatrice.”, a déclaré le juge. “Vous êtes un individu égoïste et n’avez pensé à personne d’autre que vous-même.”, a-t-il ajouté. D’où, la raison de cette sentence, avec un minimum de 28 ans en détention. 

Garçon Magazine article n°5 : Un prêtre américain juge Trump “pas assez anti-gay”

Dans une interview pour Right Wing Watch, le prêtre américain, Scott Lively, est revenu sur le mandat de Donald Trump, mardi 26 janvier. En cause, l’homme religieux a jugé que l’ancien leader des Etats-Unis n’était “pas assez homophobe”. “Donald Trump a pleinement approuvé, soutenu et applaudi [Richard] Grenell.”, a-t-il notamment pointé. En conséquence, cette position a constitué un élément qui a entraîné son échec à la présidentielle, l’opposant de Joe Biden. Dans sa finalité, le prêtre a déclaré que Donald Trump doit se repentir pour obtenir le pardon de Dieu. Incroyable ! 

Grindr risque une amende de 9,6 millions d’euros pour partage illégal des données

Les autorités norvégiennes de protection des données ont annoncé qu’elles vont imposer une amende de 9,6 millions d’euros à Grindr concernant le partage illégal de données personnelles à des tiers, le 26 février. La décision n’est pas encore définitive, car l’application peut se défendre devant la justice jusqu’au 15 février.

Garçon Magazine article n°7 : Singapour : des activistes s’opposent à un amendement anti-gay

Mercredi 27 janvier, des militants LGBTQI+ ont manifesté dans les rues de Singapour. Cette mobilisation intervient deux jours après l’appel de trois activistes pour se soulever contre la politique nationale. En cause, ils dénoncent le refus de la Haute Cour du pays à modifier un amendement de la constitution, jugé anti-gay. “Les étudiants LGBTQ ne sont pas bien traités.”, a exprimé Averyn Thng, une militante trans de 23 ans, pendant la manifestation. “Le gouvernement ne nous considère pas comme assez importants pour être protégés.”, a-t-elle ajouté. Sur place, trois des cinq personnes présentes ont maintenu leurs revendications lors de l’arrivée des forces de l’ordre. Leur refus d’obtempérer, “malgré plusieurs avertissements », leur a valu une garde à vue pour trouble de l’ordre public. La police les a finalement libérés sous caution.

JAPON : DES ACTIVISTES LGBT DEMANDENT DES AVANCÉES

Au Japon, des activistes LGBT ont demandé au premier ministre, Yoshihide Suga, d’adopter des mesures communautaires, mardi 26 janvier. Dans une lettre ouverte, ils ont ainsi avancé l’inclusivité de la charte des JO que le pays a signée. “C’est une opportunité pour vous de montrer l’engagement du gouvernement pour inclure les personnes LGBT dans la société.”, expliquent les signataires de la lettre, précisant l’importance de faire un tel pas à l’occasion d’un événement de grande audience. “Le manque récurrent de protection légale au Japon pour les personnes LGBT ne doit pas s’écarter des exigences de la charte des JO, de l’agenda olympique 2020 ou des droits humains internationaux.”, ont-ils poursuivi. 

Garçon Magazine article n°9 : LE SOSIE DE RYAN PHILIPPE, DEAN YOUNG, INTÈGRE FALCON

Le leader de Falcon/Naked Sword, Tim Valenti, a accueilli le sosie gay de Ryan Philippe, Dean Young, jeudi 27 janvier. “Avec un visage qui rivalise avec celui des stars hollywoodiennes les plus hot, ce bogoss d’1m70 et de 63 kg est originaire de Belfast, en Irlande. Il a gagné des légions de fans grâce à son corps sculpté, sa belle bite non circoncise et son cul exceptionnel. Un cul insatiable qu’il adore exhiber devant la caméra. Young est une véritable super star en devenir.”, a déclaré le réalisateur porno à propos du nouveau modèle. A compter de son intégration au sein du label, le performeur va devenir une des exclusivités. On a hâte de découvrir ses prouesses. 

GPA : LES PARENTS GAYS INQUIETS D’UN RETOUR EN ARRIÈRE

Sous l’égide des associations, les familles homoparentales ont manifesté leurs inquiétudes sur la reconnaissance des enfants nés d’une GPA, jeudi 28 janvier. En cause, les signataires de la tribune de Libération ont pointé le retour en arrière possible que peut augurer la loi bioéthique. “L’article 4 bis du projet de loi bioéthique [menace] d’imposer le recours à l’adoption intraconjugale de l’enfant par le second parent. Il s’agit de tenter de dissuader les couples d’avoir recours à la GPA en punissant les enfants.”, ont-ils exprimé dans les lignes. “[En 2017], une solution satisfaisante a[vait] été trouvée par la Cour de cassation pour respecter les droits des enfants : permettre à ces enfants d’être inscrits sur le livret de famille de leurs parents, sans aucun passe-droit. “, ont précisé les signataires. Si adoptée, cette mesure serait un coup de massue pour les couples gays ayant recours à la GPA, à l’avenir.

Garçon Magazine article n°11 : L’ARTISTE SOPHIE EST ÉTRANGEMENT DÉCÉDÉE

L’artiste trans SOPHIE est décédée à 34 ans à Athènes après un tragique accident, samedi 30 janvier, dans la matinée. “Elle a gravi [une falaise] pour contempler la pleine lune, a glissé et a chuté.”, ont confié les parents de la chanteuse, dans une déclaration personnelle. “[Nous] demandons un peu d’intimité en cette heure dévastatrice.”, ont-ils ajouté. Dans un communiqué plus formel, l’équipe de l’interprète a précisé l’heure du drame, vers quatre heures du matin. “A cet instant, le respect et l’intimité sont notre priorité. Nous demandons donc du respect pour son cercle de fans et de traiter le caractère privé de cette information avec sensibilité.”, a exprimé l’entourage professionnel de la star dans son communiqué. 

TRANSIDENTITÉ : L’ÉLUE NICOLA STURGEON DÉLIVRE UN BEAU MESSAGE

Sur les réseaux sociaux, la femme politique, Nicola Sturgeon a pris la parole sur la transidentité, mercredi 27 janvier. Dans la vidéo, la responsable du parti national écossais a exprimé sa ferme volonté à sortir du silence pour délivrer “un message [venant] du coeur”. “Je connais beaucoup d’entre vous, personnellement et je vous considère comme des ami.e.s. J’ai milité à vos côtés. Vous êtes une partie intégrante de notre parti et de notre pays.”, a-t-elle déclaré. “C’est inacceptable à mes yeux, en tant que responsable du Parti national écossais (PNE). Je vais faire tout ce qu’il faut pour changer l’impression et vous persuader tou.te.s que c’est votre parti. Et ce, pour que vous puissiez venir dans la maison à laquelle vous appartenez.”, a-t-elle ajouté, répondant ainsi au manque d’action contre ces inégalités. 

Garçon Magazine article n°13 : UNE MINISTRE ESPAGNOLE DÉNONCE L’HOMOPHOBIE OUVRIÈRE

Sur Twitter, la ministre espagnole en charge de l’égalité, Irene Montero, a pointé les LGBTphobies persistantes au sein de la classe ouvrière. “Ce qu’il se passe est qu’ils [les ouvriers] ne le leur loue pas d’appartement parce qu’elles sont lesbiennes. Certaines personnes LGBTI sont battues parce qu’elles sont trans. Les ouvriers se moquent d’eux.lles à l’école ou au travail. Y a-t-il quelqu’un qui pense que les droits LGBTI sont “symboliques” et non matériels ?”, a fustigé la femme politique sur le réseau social. Pour appuyer sa rhétorique, elle a joint un court extrait de la comédie dramatique et historique britannique, Pride (2014), à sa publication.

GLAAD DÉVOILE LA LINE-UP DE SA PROCHAINE CÉRÉMONIE

Cette année encore, GLAAD organise sa cérémonie culturelle pour récompenser les talents qui œuvrent en faveur de la communauté LGBTQI+. L’association nord-américaine a ainsi dévoilé l’intégralité de sa line-up pour cette nouvelle édition, vendredi 29 janvier. “Pendant que GLAAD continue à mener son combat pour faire accepter les minorités LGBTQ, cette année nous rappelle que, même en ces temps de division politique et culturelle, la représentation et la visibilité LGBTQ peut illuminer, divertir et créer des changements.”, a confié Sarah Kate Ellis, présidente en chef de GLAAD, précisant par là les conséquences de la présidence Trump et de la crise sanitaire. Les icônes Josie Totah, “Shangela” Pierce et Jonathan Bennett animeront la cérémonie, diffusée en direct sur la page Tik-Tok de l’association, en avril prochain.

Garçon Magazine article n°15 : L’ACTEUR NIGÉRIAN UCHE MADUAGWU RÉVÈLE ÊTRE GAY

Sur Instagram, l’acteur nigérian Uche Maduagwu a fait son coming-out gay, jeudi 28 janvier. “Appréciez les autres et partagez seulement l’amour. Nous devons respecter les choix des personnes et ne pas les juger.”, a-t-il notamment écrit dans sa publication. Joignant une vidéo, la personnalité aux 90 000 abonnés a exprimé sa fierté de faire partie de la communauté LGBTQI+ et a appelé ses fans à sortir du silence. “Vous êtes qui vous êtes. Ne laissez personne vous intimider. Faites votre coming-out ! Montrez votre identité !”, a-t-il clamé haut et fort. Suivant les pas de Bolu Okupe, fils d’un ancien élu politique, il devient la seconde personnalité nigériane a entreprendre ce geste politique fort. 

LA YOUTUBEUSE ABIGAIL THORN FAIT SON COMING-OUT TRANS

Sur ses réseaux sociaux, la youtubeuse star de Philosophy Tube, Abigail Thorn, a fait son coming-out trans. Signe de l’acceptation pleine et entière de son identité, la personnalité a précisé les pronoms qui sont à présent les siens dès le début de son témoignage vidéo. Soit, elle/sa. “Mon existence suivante signifie que je deviens instantanément une des personnes transgenres les plus visibles dans le pays. Je ressens à présent une énorme pression à être “bonne à ça” comme si je pouvais seulement être assez intelligente, belle, marrante ou assez éloquente. Les choses devraient aller magiquement bien !”, a-t-elle confiée, quelque peu tiraillée. Une chose est, en tout cas, sûre pour la créatrice de contenu. Elle va en effet pouvoir dormir sur ses deux oreilles, même si elle ressent une certaine crainte.

Avatar

FERMER
FERMER