Japon

Japon : des activistes LGBT demandent des avancées

...

En amont des JO de Tokyo, des activistes LGBT ont adressé une lettre ouverte au premier ministre du Japon, Yoshihide Suga, mardi 26 janvier. En cause, ils demandent des avancées sur les droits communautaires dans le pays. 

Japon
Crédit photo : AFP

Changer la donne ! Au Japon, des activistes LGBT ont demandé au premier ministre, Yoshihide Suga, d’adopter des mesures communautaires, mardi 26 janvier. Dans une lettre ouverte, ils ont ainsi avancé l’inclusivité de la charte des JO que le pays a signée. “C’est une opportunité pour vous de montrer l’engagement du gouvernement pour inclure les personnes LGBT dans la société.”, expliquent les signataires de la lettre, précisant l’importance de faire un tel pas à l’occasion d’un événement de grande audience. “Le manque récurrent de protection légale au Japon pour les personnes LGBT ne doit pas s’écarter des exigences de la charte des JO, de l’agenda olympique 2020 ou des droits humains internationaux.”, ont-ils poursuivi. 

A lire aussi : SINGAPOUR : DES ACTIVISTES S’OPPOSENT À UN AMENDEMENT ANTI-GAY

Cette demande intervient alors le pays avance doucement dans l’adoption de droits en faveur des minorités LGBT depuis la nomination du pays pour les JO. En 2018, la métropole de Tokyo a adopté une mesure visant à protéger la communauté des discriminations et violences. Dès lors, le gouvernement a promis de mettre en place une réforme similaire à l’échelle nationale. Pourtant, aucun projet n’a encore été proposé aujourd’hui. Sur le plan international, le Japon a montré son soutien sans faille aux résolutions du Conseil des droits humains de l’ONU, en 2014. Aujourd’hui, les 116 signataires demandent au gouvernement de s’impliquer dans l’adoption de mesures pro-LGBT. 

Le japon, une longue histoire d’acceptation LGBT

Dans l’histoire, les japonais.ses n’ont jamais eu de problèmes avec les minorités LGBT. A l’époque Edo, les hommes et les femmes avaient une sexualité ouverte. A raison, selon des études récentes, entre 3 et 10% de la population japonaise s’identifie comme LGBT. De même, 83% du public japonais soutient l’ordonnance sur la loi anti-discrimination. “Cher premier ministre Suga, nous vous demandons donc de vous engager publiquement à l’introduction de [cette loi].”, conclut la lettre.

Avatar

FERMER
CLOSE