Père du PACS

Le père du PACS Jean-Pierre Michel est décédé

...
Père du PACS
Crédit photo : AFP

Le père du PACS, Jean-Pierre Michel, est décédé à 82 ans, dimanche 24 janvier. L’homme politique laisse un grand héritage militant en faveur des minorités LGBTQI+.

Départ d’une grande âme ! Le père du PACS, Jean-Pierre Michel, s’est éteint à 82 ans, dimanche 24 janvier. Depuis quelques mois, l’homme politique était hospitalisé pour une maladie qu’il a gardée secrète. “C’est avec tristesse que j’apprends la disparition de Jean-Pierre Michel, fervent défenseur de l’égalité des droits.”, a confié le président de l’Assemblée Nationale, Richard Ferrand, qui aurait appris la nouvelle des proches de l’ancien élu. “Député, sénateur, maire, élu local et national, il restera le grand artisan législatif du #PACS.”, a-t-il ajouté, saluant ainsi un grand engagement politique. C’est donc un grand héritage que Jean-Pierre Michel laisse derrière lui. Son enterrement se tiendra le 28 janvier, à l’église d’Héricourt. De même, la municipalité lui adressera un discours d’hommage.

A lire aussi : Un ancien élu nigérien réagit au coming-out de son fils

Jean-Pierre Michel se lance en politique au lendemain de la révolution de Mai 1968. Rapidement, l’homme politique se pose en défenseur des opprimé.e.s. A raison, il devient l’un des rapporteurs principaux de la loi sur le PACS en 1998. Dès lors, l’élu se met aux avant-postes dans “la guérilla parlementaires” qui l’oppose aux réfractaires. Un an plus tard, le député obtient gain de cause, avec un vote historique favorable le 13 octobre 1999. C’est, en ce sens, une nouvelle victoire dans l’évolution des droits LGBTQI+. Durant la présidence de François Hollande, Jean-Pierre Michel porte une nouvelle fois le drapeau arc-en-ciel lorsqu’il soutient l’adoption du mariage pour tou.te.s. En cause, alors que l’élu est cette fois-ci sénateur, il rapporte le projet de loi en question, qu’a défendu ensuite avec acharnement, Christiane Taubira. Magnifique engagement ! 

La classe politique lui rend hommage

Suivant la prise de parole de Richard Ferrand, de nombreu.ses.x élu.e.s ont salué l’engagement fort de Jean-Pierre Michel. “Ce défenseur inlassable de l’égalité des droits n’a jamais cessé d’être engagé. Son combat pour le #PACS, dont il fut l’artisan, l’a fait entrer dans la postérité républicaine.”, a déclaré sur Twitter la ministre Elisabeth Moreno. “C’était un grand républicain, profondément attaché à la défense des droits humains” et qui “avait l’égalité et la liberté de tous chevillées au corps.”, a, de même, salué sur Twitter le secrétaire d’État Joël Giraud. D’autres élu.e.s politiques ont également rendu hommage à ce grand homme, parmi lesquel.le.s notamment Patrick Bloche, Marie Guite-Dufray et Christophe Lejeune.

Avatar

FERMER
CLOSE