Courts-métrages gays : “Passer les champs – L’Amour n’est pas dans le pré”

...

Chaque mercredi, on met à l’honneur des courts-métrages gays. Pour amorcer la rubrique, on vous présente Passer les champs – L’Amour n’est pas dans le pré, un film de C. Melvil et F. Cavacas.

courts-métrages gays

Le pitch Courts-Métrages gays de Passer les champs – L’Amour n’est pas dans le pré

Théo est lycéen. Secrètement homosexuel, il voue un amour sans faille pour les hommes plus âgés que lui. Réfugié chaque soir dans la chambre de son grand-frère, Lucas, seule personne au courant de son orientation sexuelle, il regarde des films pornos et parle avec des hommes sur des applis de rencontre. Loin des grandes villes, le jeune homme n’a qu’une seule chose en tête : quitter la campagne avec son frère pour vivre librement à l’écart d’une famille homophobe. Y parviendra-t-il ? 

Découvrez également : Queerscreen : cinq films bouleversants à découvrir

Pourquoi on aime ce film ?

Passer les champs – L’Amour n’est pas dans les champs aborde savamment la question de l’homosexualité dans les campagnes. Sans rien oublier, il passe au crible le regard sur la représentation des couples gays dans les médias, le culte de la virilité et la primauté de la performance dans le sport. A son point culminant, il est souvent question de désillusion, celle d’un jeune homme en quête vaine d’amour alors que ses rencontres ne recherchent que le sexe. Tristesse ! 

A lire aussi : Gay Contest : Emeric remporte le prix du public

Focus sur une scène : “Diffusion de PBLV à la télévision”

Théo, Lucas et leurs parents sont en plein repas lorsque France 3 diffuse la série-feuilleton Plus Belle La Vie. Au moment de la séquence, Thomas Marci (Laurent Kerusoré) est chez lui avec son mari. Dans un élan de haine, Lucas, pourtant bienveillant, fustige : “Regarde-moi ces gros pédés”. A ce moment, c’est un coup de massue pour Lucas. De cette scène, la méfiance et l’incompréhension de l’homosexualité est parfaitement mise en abîme, dans cette campagne reculée. Poignant ! 

Qu’avez-vous pensé de ce premier des courts-métrages gays, Passer les champs – L’amour n’est pas dans les prés ?

Avatar

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

FERMER
CLOSE