Polémique vaccin anti-covid : les LGBTQI+ s’emballent

...

Ce week-end, la communauté LGBTQI+ s’est emballée sur la polémique sur le vaccin anti-covid. Cette déferlante sur les réseaux sociaux intervient une semaine après les révélations du rabbin Daniel Asor.

Rire, rire et encore rire ! Sur les réseaux sociaux, les internautes, connus ou non, se sont emballés autour de la polémique sur le vaccin anti-covid, ce week-end. A coup de tweets à répétition, ils ont enchaîné les dérisions sur le sujet. Certains ont ainsi salué “un vaccin contre l’hétérosexualité”. “Il ne ment pas. C’est moi avant et après le vaccin. Peu de personnes peuvent en témoigner.”, a ironisé le rappeur gay Lil Nas X sur Twitter, photos à l’appui. D’autres, bien plus comiques encore, ont même exprimé leur souhait de se faire vacciner une seconde fois. Incroyable !

A lire aussi : Covid-19 : un rabbin lance une théorie anti-gay

Sur YouTube, un rabbin, Daniel Asor, a appelé ses fidèles à ne pas se faire vacciner contre la Covid-19, en début de semaine dernière. Pour appuyer sa position, l’homme religieux a déclaré que l’acte médical rend gay. “Tout vaccin réalisé par un substrat fœtal, et nous en avons la preuve, provoque des tendances opposées. Le vaccin que vous prenez contre le corona est aussi à partir d’un substrat fœtal, et ici aussi, il peut provoquer des tendances opposées. Ce sont des substances prises d’embryons qui ont été délibérément avortés … ou tués et dont certains de leurs composants ont été prélevés.”, a-t-il ainsi justifié.

Covid-19

Anti-vaccin jusqu’au-boutiste

Le rabbin Daniel Asor n’est pas un étranger des théories du complot. Depuis sa prise de fonctions, il s’est toujours opposé aux vaccins, jugeant que ces derniers entraînent des tendances homosexuelles. Outre ses positions problématiques sur la science, l’homme religieux se pose en fervent défenseur des thérapies de conversion sur les enfants. En cause, il révèle dans certains de ses textes que la jeunesse a des comportements souvent déviants dans leur appréciation au genre et à la sexualité. S’échappant de temps à autre de ses positions anti-gay, il soutient également les positions de ses pairs, qui dénoncent le pouvoir des groupes pharmaceutiques et l’OMS. Pour lui, ces grandes entreprises sont des criminelles et participent à l’établissement “d’un nouvel ordre mondial”. Incroyable !

Avatar

FERMER
CLOSE