Michaël

Michaël : “Hétéro à homo, un passage pas si facile”

...

Originaire de Chartres, Michaël est père de deux enfants et en couple avec un homme. Mais, pour lui, la vie gay, dont il jouit depuis 12 ans maintenant, n’a pas toujours été facile.

Michaël

Tout commence par une naissance !

Le 12 Mars 1978, un petit garçon dénommé Michaël voit les premières lueurs du soleil apparaître dans une petite commune de campagne. Seul garçon dans une famille d’ouvriers de trois enfants, il profite d’une belle jeunesse et est même le petit enfant-roi. Pourtant, l’évolution de la vie l’amène à quitter sa patrie de naissance pour gagner une ville de 16 000 habitants. A ce moment, sa vie va commencer petit à petit à changer au sein de son “foyer convivial et heureux”. Au collège, Michaël découvre les premières joies d’une sexualité différente de la norme de l’époque. “Deux garçons avaient attiré mon regard”, confie-t-il. Pourtant, le petit garçon décide de ne pas aborder le sujet de l’homosexualité à sa famille et intériorise son orientation. Au lycée, il connaît sa première relation hétérosexuelle, lorsqu’il sort avec une première fille. 

A lire aussi : PORN NEWS by Garçon Magazine !

De l’hétérosexualité… 

En septembre 1996, le jeune homme s’engage dans sa première romance sérieuse. “Lors d’une soirée en discothèque j’ai rencontré une demoiselle très charmante. Nos regards se sont directement croisés. Puis, de fil en aiguille, nous avons échangé et nous avons fini la soirée ensemble. Le week-end suivant, nous nous sommes revus et ainsi de suite…”, exprime-t-il. Au fil des mois et des années, Michaël jouit de sa passion avec elle et franchit les différentes étapes… jusqu’au premier enfant. Finalement, un manque s’installe chez lui, la vie de couple change. “Nos rapports sont devenus de plus en plus rares et mes regards vis à vis des hommes étaient de plus en plus insistants… »

Découvrez également : Marianne Mélodie s’engage contre les LGBTphobies

 …  A l’homosexualité

Après cette prise de conscience, Michaël cherche des informations et des personnes avec qui parler. “J’ai commencé à surfer sur internet, puis à m’inscrire sur Doctissimo, et sur un site de rencontre…”, précise-t-il. Au fur et à mesure, ses sentiments pour les hommes deviennent de plus en plus forts. Pourtant, il n’arrive pas à “franchir le pas”. Sans compter l’arrivée d’un second enfant au sein de sa famille … 

Découvrez la suite du témoignage dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

Avatar

FERMER
FERMER