Arc-en-ciel immo : c’est quoi un investissement en Pinel ?

...

Bruno vous avez en plus de l’agence immobilière Arc-en-ciel Immo à Paris, la compétence de CIF (Conseiller en Investissements Financiers). Pouvez-vous nous en dire plus ? 

Bruno Aussenac : Je suis habilité à conseiller des produits financiers (Assurances Vie, SCPI, FCPI, FIP, PER, Girardin, etc.) pour l’épargne et/ ou se constituer une retraite complémentaire. Étant indépendant dans une association, nous bénéficions d’une large palette de produits et de fournisseurs. 

Donc en plus des ventes et locations dans l’immobilier ancien à Paris, vous proposez des investissements immobiliers défiscalisant ? 

Nous proposons du Pinel, Denormandie, LMP/ LMNP, Malraux, MH, Déficit foncier, etc. Le plus simple des dispositifs est le Pinel neuf, qui s’adapte le mieux à un investisseur avec peu d’apport (au minimum les frais de l’ordre de 10.000 € et emprunte la totalité), une réduction d’impôts (à condition de bien respecter les règles), sur minimum 6 ans, dans les grandes agglomérations de France et DOM TOM. 

A lire aussi : Stéphane Lamart, un activiste soucieux du bien-être animal

Il faut une participation de 300 à 500 €/mois. Mais cela est choisi avec le client suite à une étude patrimoniale et adaptons des solutions à chacun. Il faut payer plus de 3.000 € d’impôts/ an et avoir une capacité d’emprunter pour que cela soit intéressant. Pour ceux qui ont moins de moyens, il y a d’autres solutions. 

Vous êtes spécialisé Outre-Mer ?

Oui, nous avons plein de raisons de valoriser l’île de La Réunion. Sa démographie va atteindre le million d’habitants et il manque de logements. Les emplois s’y développent fortement et l’aide fiscale y est supérieure car c’est aux dernières normes RTAA DOM 2016, constructions de meilleure qualité, écologiques et esthétiques.

En quelques mots, cela apporte quoi un investissement Pinel ? 

La réduction d’impôts est jusqu’à 21% de l’investissement en métropole et 32% en Outre-Mer. Pendant les 6 ou 9 premières années à réduire de ses impôts (se faire rembourser) 2%/an du prix de revient (3,833% les 6 premières années en OM), puis 1% pendant 3 ans si on s’engage à louer en Résidence Principale au locataire qui doit répondre à des conditions de revenus et de plafond de loyer intermédiaire.

Découvrez la suite de l’interview avec Bruno Aussenac, responsable d’Arc-en-ciel Immo dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

FERMER
FERMER