Les pépites de Combarieu !

...
pépites de combarieu

Pour chaque numéro de Garçon Magazine, le journaliste Christophe Combarieu partage avec nos lecteurs les événements culturels à ne pas manquer. Voici donc sa dernière sélection parue dans Garçon Magazine n31.

« ROMÉO ET JULIETTE » DE PROKOFIEV/NOUREEV
du 10 juin au 10 Juillet à l’Opéra-Bastille

A couper le souffle, cette production de 1984 destinée au Ballet de l’Opéra de Paris, du chef d’oeuvre de Prokofiev, « Roméo et Juliette ». Ah ces deux-là, hormis Shakespeare, ils en auront inspiré des compositeurs, des cinéastes, des metteurs en scène et des chorégraphes, dont le plus célèbre d’entre eux, Rudolf Noureev. Choisissant une dramaturgie puissante, truculence et beauté s’entremêlent, avec faste et violence. Ici, Noureev livre une version de Roméo et Juliette dans laquelle « le jeune garçon devient homme » face à une Juliette passionnée qui, à peine sortie de l’enfance, entre elle aussi tragiquement dans l’âge adulte. C’est toute la renaissance italienne qui est majestueusement reconstituée ! La magie à l’état pur.

pépites de combarieu

« SI LA BÊTE S’ÉVEILLE » DE FREDERIC LEPAGE (Editions Plon)

Il s’en est passé des choses au Dakota Building de New York… John Lennon y a été assassiné, il a été le cadre du
film d’horreur Rosemary’s Baby, et aujourd’hui, dans une pièce fermée de l’intérieur, une adolescente a été violée, torturée, assassinée… Le Dakota est un immeuble maudit. Entre alors en scène un flic hypersensible, à la faculté de décrypter le comportement humain comme personne, et assisté par Clara, singe capucin avec qui se forme une relation d’homme à animal où l’animal s’humanise, où l’homme se bestialise… Manipulation, sévices et soumission : un thriller perturbant comme Frédéric Lepage en a le secret. Assurément le livre parfait à dévorer cet été.

A lire aussi : FESTIVAL D’AVIGNON : UN ARTISTE EST FOU FOU FOU DANS SON NOUVEAU SPECTACLE

« DE TOUTES FAÇONS, J’AI TRÈS PEU DE SOUVENIRS », D’ERIC LOUIS
Festival d’Avignon – Gymnase Saint-Joseph Du 15 au 18 juillet

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le théâtre, sans oser le demander. Alors que l’on vient de fêter le 30ème anniversaire de la disparition de ce colosse de la scène que fut Antoine Vitez, l’auteur et metteur-en-scène Eric Louis a imaginé un spectacle autour de son désir de rassembler les souvenirs de ses anciens élèves, de 1987 à 1989. Sur le mode du témoignage, les jeunes apprentis comédiens de l’époque ont relaté leur expérience intense avec Vitez au Théâtre de Chaillot. De ce travail de mémoire est né un spectacle polyphonique défendu par de nouveaux jeunes élèves comédiens, de Lyon, Cannes et Marseille, aujourd’hui dans la même situation d’apprentissage. Une histoire de transmission, de construction de soi et bien sûr, de théâtre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Y » par KARIM DUVAL
Du 9 juin au 6 juillet à Lyon (Espace Gerson et Tontons Flingueurs)

Les vingt-trentenaires ont désormais leur portevoix dans l’humour, et ils ont de la chance : c’est Karim Duval ! Il
décrypte comme personne la vie de cette génération Y, surnommée aujourd’hui les Millenials, dans un one man
show mêlant stand-up et personnages plus que gratinés ! Un humoriste attachant qui ferait passer ses vannes les plus
cyniques pour une douce caresse qui nous effleure et qui, il faut le dire, fait mouche à chaque estocade ! Karim Duval
mérite sa place, mérite son âge, et nous fait, le temps de son spectacle, oublier le nôtre pour se moquer de celui de notre voisin ! Un spectacle qui fait du bien et qui nous rend drôlement nostalgique !

FERMER
FERMER