Festival d’Avignon : un artiste est fou fou fou dans son nouveau spectacle

...

En plein festival d’Avignon, Guillaume Lenfant présente son tout nouveau spectacle, Fou ? Peut-être. Un sacré retour en force depuis sa victoire incontestable à Gay Contest.

Il n’épargne rien ni personne ! Armé de son arme la plus imparable, ses sentiments, l’artiste Guillaume Lenfant passe « l’actualité au vitriol » tel un « caméléon énervé, provocateur, poète ou bien alpiniste ». Devant la foule de spectateurs du festival d’Avignon, rien ne lui échappe : Emmanuel Macron, Vladimir Poutine, le vaccin, la covid 19, Jacques Brel… De quoi donner à cet humoriste tous les moyens pour « trouver de la tranquillité face à cette anxiété que peut lui inspirer le monde ».

Faire rire, tout simplement

Dès sa plus tendre enfance, Guillaume Lenfant a embrassé les traits de l’humour. Devant le poste de télévision ou de radio, il découvre les incontournables noms de l’époque : Robin, Dupontel, Palmade, Bedos. « Quand je serais grand, je serais Dupontel. », dit-il un jour à sa mère. C’est le point de départ de la naissance d’une véritable passion. Au cours de l’adolescence, le jeune talent assiste à son tout premier show comique. « Voilà, c’est ça, tout était clair : c’est ça que je veux. », conclut-il. Soit, un sacré début de carrière. 

Découvrez aussi : Gay Contest : Guillaume remporte le prix du jury

Dès lors, le showman local noircit les pages, inscrit ses premiers mots, trouve ses premières lines. Entre deux coécritures pour les billets de Gérald Dahan, il fait des lectures à ses proches pour recueillir leurs impressions. Ce qui lui permet de parfaire son art du seul-en-scène et de précipiter sa montée sur les planches. À un certain moment, il sent que le moment se présente enfin à lui et décide donc de saisir l’opportunité du festival d’Avignon pour démontrer toute l’étendue de ses talents. Un pari risqué, mais pas raté, puisqu’il a maintenant un grand succès. 

Le saviez-vous ?

En novembre 2020, Guillaume Lenfant a participé au Gay Contest. « Je scripte et je joue mes seuls en scène depuis une douzaine d’années, j’ai commencé à écrire très jeune et le désir de performer est venu avec. Énervé, énervant, râleur, poète, mime, chanteur, alpiniste, idiot (souvent), provocateur (parfois), j’aime passer l’actualité au vitriol et la porter en dérision. Rire de tout et de tous. De toi, de moi, de vous, de nous, d’eux…  N’ayons pas peur. », déclare-t-il alors pour présenter son art.

Retrouvez également : Gay Contest : (re)découvrez les meilleurs candidats

En plus du renvoi vers ses réseaux sociaux, il s’empare de la plateforme pour proposer du contenu original en collaboration avec d’autres talents de tous milieux. Une approche qui lui a permis d’être propulsé sur les bancs de la victoire, avec le prix du jury. Un sacre qui ne l’a pourtant pas empêché de reprendre le terrain de la création, puisqu’il en a notamment profité pour préparer son spectacle du moment, qu’il nous avait teasé à l’époque. « J’écris tous les jours, je continue les vidéos d’actualité sur ma chaîne YouTube en attendant la réouverture des théâtres. », avait-il confié. 

Festival d'Avignon

Plus d’infos :

Réservez votre place pour assister au show de Guillaume Lenfant au festival d’Avignon, qui a lieu jusqu’au 31 juillet. 

Avatar

FERMER
FERMER