Stéphane Lamart, un activiste soucieux du bien-être animal

...

Depuis plus de 20 ans, Stéphane Lamart défend avec force les animaux. Pleinement investi sur le terrain, l’activiste fait tout son possible pour que leur bien-être devienne LE sujet chez tous et toutes. À l’heure où les institutions politiques discutent d’un projet de loi sur cette cause, il voit ainsi le résultat de longues années d’engagement.

Stéphane Lamart

Le secours, avant tout !

Fer de lance dans les missions de son association, Stéphane Lamart vient en aide aux animaux en danger, en France et dans le monde. “100 000 chiens et chats sont [en effet] abandonnés et tués en toute impunité, chaque année.”, avance-t-il pour justifier la légitimité de ses actions. À ce titre, le militant a notamment recueilli neuf chiots orphelins, âgés de deux mois et demi, dans son refuge à Aunay Sur-Odon (Bretagne), en février dernier. 

Sur le terrain, il intervient dans les lieux où les cas de maltraitance se produisent, en particulier dans les refuges. Et ce, allant parfois jusqu’à prendre des risques. “Une fois, une personne s’est jetée sur moi et m’a étranglé. Elle a même lâché ses chiens agressifs pour m’attaquer.”, se souvient-t-il, lors d’un déplacement dans un refuge. Suivant le sauvetage des animaux, Stéphane Lamart les amène dans l’un des refuges qu’il possède, en Ardèche, en Bretagne ou bien en Normandie. 

A lire aussi : Coming-out : Devin Ibañez, rugbyman professionnel américain

Ensuite, la prise en charge des besoins et des soins se fait grâce aux donations et legs des personnes sensibles à cette cause. Ce soutien s’accompagne parfois de demandes précises : création/financement d’un refuge, lutte contre la maltraitance, etc. “Récemment, un adhérent [lecteur de Garçon Magazine, NDLR] nous a contactés pour léguer une maison en province afin qu’elle serve de refuge.”, confie Stéphane. 

En cela, l’association fait tout son possible pour honorer les requêtes des donateurs. “On utilise l’argent [et les legs] en bons pères de famille, on est transparent, les comptes sont approuvés chaque année.”, précise-t-il.

Découvrez la suite de l’article sur l’association Stéphane Lamart dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

Avatar

FERMER
FERMER